For me, for me, formidable

Quand l'Amérique découvre Stromae

0

Commentaires

Ajouter +



Il était temps ! L'Amérique, ou plutôt New York, la nuance est importante, découvre Stromae, ébahie devant le succès immense du chanteur dans toute l'Europe. Qui peut bien être ce grand maestro dégingandé au style vestimentaire si particulier qu'on le croirait sorti d'un film de Wes Anderson ? se demandent ainsi nos collègues de Time Out New York. Pour le magazine, Stromae fait « un putain de carton en ce moment ». Et d'énumérer ses 8 disques de platine en Belgique pour 'Racine Carrée', son million et demi d'albums vendus en France, ses 75 millions de vues sur YouTube pour le clip de "Formidable".

En couverture du journal, Stromae répond donc à quelques questions dans une interview sous forme de "10 infos essentielles sur Stromae", où l'on apprend notamment que le Premier ministre belge a offert à Barack Obama un CD de Stromae. Pour le reste, l'article vise avant tout à faire connaître le chanteur au public américain, qui n'a presque jamais entendu parler de lui. L'opération séduction fonctionnera-t-elle ? Si oui, ce serait une véritable performance, étant donné que Stromae chante uniquement en français, là où Daft Punk ou Phoenix ont cédé à la tentation anglophone. « Il n'existe personne comme lui dans la musique pop actuelle, estime le journaliste de Time Out. Ses morceaux sont parfaits pour danser comme un dément, dynamités par des beats électro brillants, et pourtant son propos est tout sauf léger. » Il faut croire que nos confrères sont déjà conquis.

>>> Lire l'article en entier sur Time Out New York.


L’avis des utilisateurs

0 comments