Jeff The Brotherhood

Jeff The Brotherhood

Il fallait bien que ça finisse par arriver : les années 1990 sont devenus celles qu’il faut citer et décalquer. Héritiers de Nirvana et de Bush, mais aussi du grunge lo-fi, ce duo de frangins au look de puceaux ressuscite donc ces riffs saturés et lourds que les trentenaires d'aujourd'hui connaissent bien. Le tout dans un esprit punk pile poil dans la lignée de Ty Segall et surtout du grand maître Jay Reatard, avec lequel les Jeff The Brotherhood partagent un point commun : ils viennent du Tennessee, une terre de rockers, de soulmen et de chanteurs country. Un creuset de musiciens donc, qui est en train de se fabriquer une nouvelle mythologie punk et de préparer l’avenir avec brio. L’an dernier, Jack White a publié un live du duo sur son label Third Man Records, tandis que leur dernier album, 'Hypnotic Knights', est sorti sur leur propre label Infinity Cat Recordings. On y entend un jeune groupe naïf et encore maladroit, capable pourtant de titres aussi bons que "Sixpack", "Hypnotic Winter" ou "Staring At The Wall". Les Jeff The Brotherhood passent à la Mécanique Ondulatoire début septembre. Ceux qui seront là ne verront peut-être pas le futur du rock, mais certainement son présent. Avec Bosco Del Rey en première partie.