Karma To Burn + Honky

Notre sélection
(c) Emmanuel Chirache
Karma To Burn

Karma To Burn est un trio qui fait du stoner instrumental. Aïe, vous ne savez pas ce que c’est ? Le stoner est un genre inventé dans les années 1990 par le mythique groupe Kyuss, qui pratiquait un mélange de heavy-metal et de rock psychédélique, dans la lignée de Hawkwind. Puissant et planant à la fois, le stoner s’est surtout constitué un petit noyau d’amateurs, qui vénèrent certaines formations plus ou moins confidentielles telles que Karma To Burn. Sans chanteur, le groupe axe sa musique sur la guitare de Will Mecum, dont la science du riff fait des ravages, et sur le mutique batteur Rob Oswald, qui dévaste ses fûts avec un sens du timing jouissif. A côté d’eux, Rich Mullins se plante invariablement face au public en brandissant sa basse tel un étendard. Si en studio, le groupe fait parler la poudre (et on conseille de se jeter sur le chef-d'œuvre 'Almost Heathen' sorti en 2001) ce n’est rien comparé à leurs prestations sur scène, trippantes à souhait. Au Glazart, les planches risquent de brûler le 13 septembre prochain.