Kwoon

Kwoon

En général, ce qu’on appelle le post-rock est surtout un prétexte à de longues et neurasthéniques nappes sonores, un peu prétentieuses et vaines. Il existe toutefois des exceptions fameuses, comme Sigur Rós ou Godspeed You ! Black Emperor, qui sont parvenues à composer de véritables symphonies minimalistes, des rêveries éveillées qui fluctuent au gré des humeurs. En France, un autre groupe s’est fait un nom et une excellente réputation, à juste titre. Il s’agit de Kwoon, dont le deuxième album, 'When The Flowers Were Ringing', a marqué un tournant majeur dans la vie du groupe. Très appréciée de la critique et d’un public de spécialistes relativement restreint, la musique de Kwoon a soudain connu une notoriété inespérée grâce au clip animé du morceau "I Lived On The Moon", un carton plein sur YouTube avec presque deux millions de vues. Inspirée et vibrante, cette chanson lance définitivement la carrière du groupe. Les Parisiens décident alors de faire évoluer leur style et de livrer un nouvel opus, 'The Guillotine Show', davantage tourné vers l’indie et la dream pop, évoquant Radiohead, Pink Floyd, voire Arcade Fire. Le virage est non seulement assumé, mais surtout brillamment négocié à l’écoute d’un superbe titre comme "Emily Was A Queen", aérien et mélancolique. Kwoon passe au Nouveau Casino fin septembre, alors allons soutenir les gars du pays.