Méga Desse

Critique de 'Nuit noire' de Marc Desse

0

Comments

Add +


Il y a des cuistres qui prétendent que le français n'est pas une langue faite pour être chantée. Nouveau démenti avec le premier album de Marc Desse, un Français parti se faire les dents aux Etats-Unis, où il a rencontré le batteur David Graw. Ce dernier l'a aidé à accoucher de ce 'Nuit noire', fruit d'un duo bien rôdé, aux influences diverses. Un disque dans la lignée du rock alternatif américain des années 1980, fidèle à un esprit mélancolique mais lumineux tout à la fois. Même si l'ombre d'un Daho, voire de Téléphone (oui, oui), plane sur 'Nuit noire', on pense davantage aux Pixies en écoutant les chansons les unes après les autres. La basse lancinante de certains titres comme "Chanson pour Olive", ou l'intro de "Henri et Elsa", le mélange électro-acoustique de "Nuit noire", cette façon de dire « oh viens allons faire un tour » sur le break avant d'entendre les arpèges à la twang guitar, autant de codes empruntés au combo de Boston.

Plus largement, Marc Desse systématise le lick de guitare aigu et saturé qui joue une mélodie par-dessus la guitare acoustique, un truc cher à l'indie rock et qu'on entend parfaitement sur le titre "Giverny", un son là aussi très marqué par les Pixies, mais sans les cris de Frank Black. Le single "Ma fiancée" fonctionne sur le même principe, dans une veine plus néo-psychédélique, évoquant un son dans l'air du temps, qu'on retrouve aussi bien chez les Temples que les productions de Burger Records. L'ensemble est si plaisant qu'on se surprend à faire tourner le disque en boucle, rêvassant à l'infini sur le beau "Plus louche que toi", comatant un matin sur "Oh Babe (C'était si bien)" alors que les rayons du soleil chatouillent le plancher. Rien de mieux qu'un léger spleen pour accompagner la saison estivale, où le champ des possibles décuplés installe aussi une petite mélancolie dans les cœurs.

>>> 'Nuit noire', release party au Badaboum le mercredi 18 juin à 19h, 2 bis rue des Taillandiers Paris 11e. 5 € en prévente, 7 € sur place.


L’avis des utilisateurs

0 comments