Nicolas Jaar vs Acid Pauli + Valentin Stip (live)

Notre sélection
DR
Nicolas Jaar

Nicolas Jaar est un petit génie de l’électro intello, un Mozart du XXIe siècle qui à 22 ans a déjà tâtonné dans la direction d'une alchimie parfaite entre musique acoustique et samples électro. Il nous plonge dans son univers onirique puissant à travers sa musique ambient « blue wave » émotionnelle, transcendante et organique. Nicolas Jaar est né à New York mais il a grandi au Chili, le pays natal de ses parents, jusqu’à son retour dans la Grande Pomme à l'âge de 8 ans où il retrouve son père, Alfredo Jaar, architecte et cinéaste. A 17 ans seulement, Nicolas Jaar sort son premier maxi qui le décrit bien, ‘The Student’, sur le très bon label new-yorkais Wolf + Lamb. Il crée en 2009 son propre label Clown & Sunset pour s’affranchir de toute contrainte de production et sort pépite sur pépite, dont le très remarqué 'Time For Us / Mi Mujer' en 2010. Son premier album sort en 2011, un petit bijou baptisé ‘Space Is Only Noise’ qui s’écoute en boucle et plonge l’auditeur dans un cocon de coton. L’album a été un temps menacé pour un sample non crédité de "I Got A Woman" de Ray Charles. Il jouera sûrement "Don’t Break My Love" et "Why Didin’t You Save Me", les deux titres de son dernier EP sorti en fin d'année dernière.

Acid Pauli alias Martin Gretschmann est un musicien, DJ et producteur berlinois membre de The Notwist et également à la tête du projet Console. Lors de sa résidence au légendaire Bar25, il fait la connaissance de Nicolas Jaar, qui le signe sur son label. Après sept années d’élaboration, son premier album 'MST' vient de sortir sur Clown & Sunset.

Né à Paris et exilé à Montréal, Valentin Stip a sorti l’été dernier son maxi "Anytime Will Do" sur Clown & Sunset. A 19 ans, après des études au conservatoire, ce jeune musicien se tourne vers l'électro. Voix fantomatiques, piano et sons distordus, percussions à la résonance métallique donnent à sa musique une ambiance mélancolique nourrie d’influences riches et diverses, de la musique classique au jazz.

LiveReviews|0
2 people listening