Poni Hoax

  • Musique
Notre sélection

Poni Hoax fait partie de ces groupes underground connus sans être célèbres. La preuve, beaucoup ont déjà dansé sur leur mythique "Antibodies" sans le savoir. N’hésitant pas à lorgner du côté de l’électro, le groupe parisien a en effet mis des grumeaux dans la soupe commerciale, des aspérités sur un dancefloor lisse et propre, et finalement de l’intelligence dans les oreilles de gens pas si habitués à en entendre. Si les claviers de Laurent Bardainne et Arnaud Roulin ancrent Poni Hoax dans le monde de l’électro dansante, ce sont les guitares de Nicolas Villebrun, la batterie de Vincent Taeger et surtout le chant habité de Nicolas Ker qui en font définitivement un acte rock’n’roll. Dès leur premier album en 2006, leur new wave minimaliste a fait mouche auprès des plus curieux, avant que le bouche-à-oreille ne fonctionne par l’entremise des tubes "Budapest" ou "She’s in the Radio", deux titres phares de leur répertoire. Une série de concerts grandioses fera le reste, si bien que le deuxième album du groupe est vite attendu par la critique et les fans avec impatience. Sorti en 2008, 'Images of Sigrid' est une consécration totale, un mélange parfait de post-punk sombre et d’électro pour noctambule sous acides (ou autres substances illégales). Porté par les singles "Antibodies" et "Hypercommunication", Poni Hoax se lance à la conquête du monde : entre 2008 et 2010, les musiciens donnent 200 concerts dans les grandes capitales de la planète (Londres, New York, Moscou…) et sont célébrés presque partout. Il va sans dire que leur prochain opus 'State of War', qui devrait paraître en février 2013 sur le label Pan European Recordings, émoustille déjà tout le monde. On attend avec impatience leur passage au Bataclan en avril.

 

Téléphone de l'événement 01 43 14 00 30
Site Web de l'événement http://www.bataclan.fr
LiveReviews|0
1 person listening