‘Portrait Of An American Family’ de Marilyn Manson

Putain 20 ans !

0

Commentaires

Ajouter +

Quoi, 20 ans déjà ? Ouaip, ça met une sacrée claque aux enfants des années 1980, mais le premier album de Marilyn Manson souffle bien ses deux décennies de bougies ce 11 juillet 2014. Si depuis le grand zigue blafard a quelque peu perdu de sa superbe (quoique son apparition dans 'Wrong Cops', le dernier film de Quentin Dupieux, ne manque pas de piquant), 'Portrait Of An American Family fait encore preuve d'assez de mauvais goût pour conserver sa charge subversive et provocatrice. En témoignent des morceaux comme "Cake and Sodomy", "Get Your Gunn" ou "Dogma", véritables épouvantails à cathos, toujours aussi efficaces. 


En 1994, l'album de ce jeune groupe de Miami fait d'ailleurs rapidement parler de lui. Signé sur Nothing Records, l'ancien label de Trent Reznor (tête pensante de Nine Inch Nails, également producteur du disque), il remporte un succès largement mérité aux Etats-Unis comme en Europe. Un succès autant dû aux frasques de Brian Warner (de son état civil) et sa bande - dans lesquelles les white trash et autres jeunes de classe moyenne voient une transgression qui répond à leurs frustrations - qu'à la musique franchement originale du quintet, actualisant le meilleur d'Alice Cooper en le poussant dans ses ultimes retranchements, le tout dans une ambiance de fête foraine qui tourne au cauchemar. Bref, à l'époque, la chose n'a pas d'équivalent, et les concerts de Marilyn Manson & The Spooky Kids attirent un public aussi divers que fervent. 


Si ses enregistrements suivants feront souvent aussi bien, voire mieux musicalement ('Antichrist Superstar', 'Mechanical Animals' dans un autre registre), ce 'Portrait' reste la première pierre à l'édifice, le ver dans le fruit de l'industrie musicale mainstream dont beaucoup s'inspireront ensuite. Et donc : un classique.


Le clip de "Dope Hat" (qui lui a salement vieilli)


L’avis des utilisateurs

0 comments