Psychic Paramount + Iceage + Sleep + Melvins + Sleep

Notre sélection
(c) Gisel Florez

Le 26 mai, la Grande Halle de la Villette prendra des airs de cathédrale électrique, vibrant sous les assauts des cordes et percutant au passage les corps consentants de dévots venus nombreux. Une bien belle affiche en quadriphasé pour se réconcilier avec sa facture EDF, et surtout profiter de quatre groupes plus qu’excitants. A commencer par les minots d’Iceage, entrés par effraction dans la cour des grands avec leur bien énervé et urgent ‘New Brigade’ (2011). Après la poudre, ça risque de sentir la fumée dans tout le nord de Paris avec The Psychic Paramount, missionnaires d’un rock psyché bien barré (expérimental, diront certains) célébrant la résurrection d’un Syd Barrett venu régler ses comptes avec les autres Pink Floyd.

Vu leur prestation au Glazart en octobre dernier, pas de doute que les Melvins déchaîneront le public parisien une nouvelle fois. Il ne devrait plus rester grand monde dans les gradins quand les premières avalanches sonores tomberont des enceintes, provoquées par un Buzz Osborne qu’on espère au meilleur de sa forme. Si Sleep nous enthousiasme un peu moins – la faute à un concert plutôt lamentable d’Om, autre groupe mené par Al Cisneros, à Villette Sonique en 2010 – on a tout de même hâte de voir Matt Pike de High On Fire malmener sa guitare. Une soirée entre doom, stoner, punk et psyché qui devrait laisser sa marque dans nos conduits auditifs.