Puppetmastaz + Bonaparte

Puppetmastaz

Des marionnettes qui font du rap, cela peut prêter à sourire et pourtant les Puppetmastaz cassent la baraque. Si vous en doutez, écoutez leurs démentiels "Bigger The Better", "Do The Swamp", "Meet The Fablez", "Mephistopheles" ou encore "Hallucinate" ! Cette formation berlinoise, formée par des Allemands, des Canadiens et des Américains, produit depuis les années 2000 un hip-hop novateur, parodique, intelligent et débordant d’imagination, mélange d’électro puissante et de flow dévastateur. Leur concept ? La défense des sans-parole, les animaux, les meubles, et surtout les muppets, créatures destinées à contrôler le genre humain. Les MCs poussent le jeu jusqu’à donner leurs interviews à l’aide de leur alter ego en peluche et à leur faire tenir des propos totalement décalés. En concert aussi, ce sont les marionnettes qui chantent et dansent sur scène, et on ne s’ennuie pas une seconde face à ces shows euphoriques où les morceaux d’anthologie s’enchaînent. Le public est d’ailleurs invité à participer à la fête en amenant sa propre marionnette faite maison, une façon sympathique et originale d’établir un lien entre le groupe et les fans. Seulement voilà, fatigués par des tournées incessantes et lassés par la routine, les Puppetmastaz ont fini par se séparer en 2009. Même si la rupture a été célébrée en musique avec la sortie du bien nommé 'The Break Up', elle a hélas laissé bien des mélomanes en deuil. Heureusement pour nous, ils reviennent ! Avec un nouvel album, 'Revolve and Step Up', et une tournée qui est passée par la Gaîté Lyrique en avril et qui revient au Cabaret Sauvage en juillet. Un seul conseil : amenez votre muppet.