Carousel

©Alastair Muir

Impossible de rester indifférent face à la somptueuse scénographie qui occupe le large plateau du Châtelet. Sous une couronne d’ampoules, un long tronc d’arbre découpe la scène en son milieu ; autour de celui-ci, des chevaux en bois donnent des vertiges à des adolescents venus s’étourdir. C’est sur ce manège coloré que Billy, bonimenteur à la réputation élimée, séduit Julie Jordan, bonne chez des bourgeois de Nouvelle-Angleterre. Un amour naissant (avoué trop tard… « If I loved you ») qui fera perdre à tous deux leur emploi. Les tragédies hongroises sont sans pitié.

Brillamment mis en scène par Jo Davies, la pièce recrée avec subtilité l’univers mélancolique de ‘Liliom’, la fable de Ferenc Molnar admirablement adaptée par Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II. A tel point que certains passages ressemblent davantage à de l’opéra qu’à une comédie musicale traditionnelle. Avouons-le, l’interprétation de "Soliloquy" ou encore de "You’ll never walk alone" met à rude épreuve la sensibilité du public. Le tout sans se complaire dans le pathos dégoulinant ou abuser de la voix claire de Kimy McLaren. Quelques effets de lumière magnifiés par le bois du décor et de douces phrases musicales suffisent à entretenir ce sentiment de mélancolie diffuse, cher à Molnar.

Grâce à un dosage parfait entre chorégraphies et répliques, la comédie offre un spectacle dense et pudique. Absolument impeccable, s’il ne clôturait pas sur un clin d’œil kitschissime (une étoile filante, vraiment ?). Mais personne n’est parfait après tout. 

Téléphone de l'événement 01.40.28.28.40
Site Web de l'événement http://www.chatelet-theatre.com

Average User Rating

4 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:0
  • 4 star:1
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|1
0 people listening
Fabfut

J'ai passé un très bon moment à contempler cette comédie musicale, merci à Time Out pour le conseil !