J'avais un beau ballon rouge

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
©John Nollet

Le contenu de cette page est fourni par un partenaire de Time Out.

Automne 1965, dans le salon de la maison calme, le père fait ses comptes, la fille étudie. Ils se parlent, s'éprouvent. Elle veut refaire le monde. Il veut la protéger. Mara et son père s'affrontent sur le terrain politique. Elle a une conception intransigeante des injustices. Lui préfère négocier avec les inégalités de la société. Homme mesuré, il dirige son petit commerce, traverse des difficultés, tente de la raisonner. Dans leur couple père/fille, Richard et Romane Bohringer avouent depuis longtemps que le rebelle ce serait plutôt lui, l'assagie, la raisonnable, ce serait elle. Ils cherchaient depuis longtemps une oeuvre à travailler ensemble, un texte qui leur permettrait d'aller à l'opposé de ce qu'ils sont, contre leurs natures. Michel Didym, metteur en scène et directeur du Centre dramatique national de Nancy Lorraine, leur confie ce dialogue italien.

Téléphone de l'événement 01 44 95 98 00