La Cité du rêve

Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
© Fernando Vicente

Il y a de cela un quart de siècle, Krystian Lupa adaptait l’unique roman du dessinateur autrichien Alfred Kubin : ‘L’Autre Côté’, devenu ‘La Cité du rêve’ sur la scène du Stary Teatr de Cracovie. Le texte d’origine – qui a influencé les plus grands auteurs tels Lovecraft, Kafka ou encore les surréalistes – faisait état d’un monde imaginaire : l’empire du rêve, décrit à travers les yeux hallucinés d’un dessinateur. Il en est du théâtre comme de la vie, les cycles sont voués à se répéter pour évoluer, inlassablement. Suivant cette logique de renouveau, le metteur en scène polonais revient à cette pièce charnière de sa carrière. ‘La Cité du rêve’ est « un état utopique dans lequel la vie sociale est gouvernée par les mécanismes du rêve ». L’utopie étant un sujet de prédilection de cette figure imposante du paysage culturel polonais, fils spirituel de Tadeusz Kantor et mentor de Krzysztof Warlikowski. Krystian Lupa, qui avait provoqué et bouleversé Paris avec 'Salle d'attente' en janvier 2012 au théâtre de la Colline, prône un théâtre de la transgression. La fiction est pour lui un outil permettant de révéler des vérités universelles. Son processus de travail, très stanilavskien (improvisations, écriture de monologues intérieurs par les comédiens...), incite ses acteurs à se libérer afin d’abolir les barrières qui les séparent les uns des autres, créant ainsi une communauté théâtrale, un groupe qui, débarrassé des préjugés et des complexes liés à l’intime, est ainsi disposé à saisir l’insaisissable.

Le spectacle, en polonais surtitré, est proposé en deux versions : une durant 5 heures le week-end, l'autre s'étalant sur 4 heures en semaine.