Machine

  • Théâtre
DR

Drôle de mélange des genres que ‘Machine’ d’Olivier Galinou. A l’origine du projet, il en est aussi l’interprète, seul sur scène, lui et sa « machine », un piano. L’histoire, celle d'un homme plongé dans la routine du quotidien moderne, qui travaille le jour, avec une machine, dort la nuit. Jusqu’au jour où un autre arrive, un autre qui, à défaut de pouvoir l’appeler autrement (le personnage manque de vocabulaire), sera lui aussi nommé « Machine ». De là le bouleversement de son quotidien, rendu sur scène par un jeu musical avec les cordes du piano et un monologue poétique. Ici il est question de l’aliénation au travail, et des relations avec son patron, d’amours imaginaires, de solitude. « Il s’agit donc d’une partition » : la collaboration avec un musicien propose en effet une sorte de musique théâtrale, BO de l’absurdité des temps modernes, où les limites entre le travail et la vie deviennent floues. De quoi réfléchir sur notre siècle.

Site Web de l'événement http://www.lalogeparis.fr