Nous n'irons pas à Avignon

Notre sélection
Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
DR

Toutes les compagnies n’ont pas la chance, voire les finances, d’aller s’acoquiner du côté du Vaucluse. Car « le plus grand théâtre du monde » a beau dorer sous le soleil avignonnais, il a un coût ; celui des locations de salles, du logement ou encore de la publicité. Certaines troupes, désargentées ou non, préfèrent parfois poser leurs planches sur le sol francilien et profiter de la carence estivale que de draguer le passant à Avignon. On les comprend, et on se réjouit que la Compagnie de la gare, la fameuse « fabrique d’objets artistiques en tous genres » organise au mois de juillet un festival alternatif : Nous n’irons pas à Avignon. Non, nous irons rue Pierre Sémard, dans un ancien dépôt de la gare de fret de Vitry-sur-Seine applaudir une quinzaine de compagnies. Quatre semaines de manipulations graphiques avec objets géométriques à huit mains (‘Piryokopi’ du 10 au 14 juillet à 18h), d’humour scientifique (‘Basic Einstein’ du 10 au 14 juillet à 19h), ou de pièces radiophoniques et chorégraphiques (‘Direct' radio’ du 17 au 21 juillet à 20h15). Entre trois et cinq spectacles par semaine pour un total de soixante-quinze représentations. On en oublierait presque la cour d’honneur du Palais des papes.

Pour consulter le programme des festivités, c'est ici.

Site Web de l'événement http://www.gareautheatre.com
LiveReviews|0
1 person listening