Tout semblait immobile

Notre sélection
Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime
© Marine Oger

Veste en velours côtelé et jupe sous le genoux : deux conférenciers apparaissent subrepticement dans un coin de la salle encore éclairée. Ils s’installent à leur table, règlent les micros et disposent quelques livres devant eux. Ensemble, ils attendent leur collègue, manifestement en retard. Et en à peine quelques minutes, la salle est hilare. ‘Tout semblait immobile’ commence fort, et ne décevra pas. Tour à tour poétique et drôle, le spectacle de Nathalie Béasse se construit autour du conte, celui de Perrault, des frères Grimm et de Bruno Bettelheim. On y croise des loups qui hurlent et des forêts qui font peur. On suit les cailloux du Petit Poucet, on aperçoit de loin la maison de la sorcière d’Hansel et Gretel. Mené tambour battant par trois excellents comédiens (Camille Trophème, Erik Gerken et Etienne Fague), ‘Tout semblait immobile’ rappelle à nos bons souvenirs l’odeur opaque des greniers. Lorsque, petit, on tissait des histoires avec les accessoires piochés dans des malles. Une paire de chaussures pour les oreilles, des collants comme des tresses blondes, des pantalons trop grands et des souliers trop larges. Avec la même inventivité enfantine, mais avec des moyens un brin plus techniques, Nathalie Béasse a imaginé une spectacle à la scénographie pleine de surprises. De la pâte à modeler qui s’échappe du ciel, des feuilles d’arbre suspendues, un renard empaillé qui se balade tranquillement… Bousculés par les objets qui leur tombent dessus, les trois conférenciers vont petit à petit pénétrer les histoires qu’ils ont l’habitude de disséquer. Une jolie manière de voyager dans l’imaginaire. Et un excellent moment pour tous ceux à qui les jeux d’enfants et les fous-rires manquent.

Téléphone de l'événement 01 43 57 42 14
Site Web de l'événement http://www.theatre-bastille.com
LiveReviews|0
2 people listening