Un temps bis

  • Théâtre
©XAVIER LAMBOURS/SIGNATURES

C’est toujours rassurant de voir qu’il existe encore aujourd’hui des spectacles nés de l’envie de travailler ensemble. Comme quoi  les coupes budgétaires et la morosité ambiante n’ont pas encore totalement réussi à nous déprimer. Et le T2G va nous le prouver, en accueillant un spectacle du festival Manifeste de l’IRCAM. 'Un temps bis', titre prometteur d’une seconde chance, réunit le compositeur Georges Aperghis, la comédienne Valérie Dréville et l’altiste Geneviève Strosser. Trois très grandes figures se retrouvent donc autour des mots tordus de Samuel Beckett et des musiques vibrantes d’Aperghis, Donatoni et Lanchenmann.

Ce spectacle est un véritable microcosme de l’univers artistique de George Aperghis. Compositeur, mais aussi créateur de théâtre musical et d’opéra, il aime à joindre les mots aux notes, le verbe au son, le sens à la sensation. Cette partition textuelle aura pour objet le corps, dont Valérie Dréville se fera ambassadrice avec tout l’engagement dont on la sait capable. Un corps tout en morceaux, désemboîté mais magnifié, souligné par une lumière signée Daniel Lévy. Mais aussi et surtout la musique, partenaire invisible interprété par Geneviève Strosser, qui donnera toute la mesure et la démesure à cette performance.

Festival Manifeste 2014. Deux femmes, une comédienne et une altiste, révèlent de façon inédite la musicalité des mots de Samuel Beckett (extraits de "Bing", "Mirlitonades", "Plafond", "Pour en finir encore"), en résonnance avec trois pièces pour alto de Georges Aperghis ("Uhrwerk"), Franco Donatoni ("Ali") et Helmut Lachenmann ("Toccatina").

Téléphone de l'événement 01 41 32 26 26
Site Web de l'événement http://www.theatre2gennevilliers.com
LiveReviews|0
2 people listening