Ajoutez à votre coupes de coeur
0 J'aime

Des spectacles taillés pour les enfants

Les rendez-vous jeune public

Pour tuer le temps un mercredi après-midi ou pour leur ouvrir de nouveaux horizons. Parce qu'ils sont collés au petit écran et qu'il faut les divertir un peu... Quoi de mieux que d'emmener vos enfants voir un spectacle ? Time Out a donc sélectionné pour vous la crème des événements jeune public de l'année : de la danse exigeante, du cirque exubérant et du théâtre pour voyager un peu depuis son fauteuil de spectateur.

• Les spectacles

Avenue Zéro

Une ville en proie à une menace ambiante se vide progressivement de sa population. Au milieu de cet exode urbain, cinq personnages se rencontrent pourtant sur les toits surplombant l'Avenue Zéro. Entre la vieille cuisinière, le bricoleur, le collectionneur, le musicien et l'enfant, une drôle de cohabitation commence. Un nouveau foyer de vie se forme, fait d'entraide, des occupations et inventions de chacun, d'odeurs de cuisines. Bientôt, on verra des passerelles relier les appartements et des jardins suspendus naître sous le ciel...

En savoir plus
Tarmac mardi 19 mai 2015 - samedi 23 mai 2015

• Où voir des spectacles jeune public ?

Maison des arts de Créteil

Une programmation innovante et hybride au Sud-Est de Paris ? Vous êtes bien à la MAC (maison des arts de Créteil). Un espace où théâtre, danse, musique et arts plastiques se côtoient avec bonheur. Des artistes du monde entier viennent ici exposer leur travail ou montrer leur spectacle pour une bouchée de pain. Outre sa programmation de qualité, la Maison a aussi pour mission d’accompagner les jeunes projets en partenariat avec les acteurs sociaux et éducatifs du quartier. Visionnaire, la direction artistique du lieu met l'accent depuis déjà dix ans sur les arts numériques. Ne manquez donc pas de jeter un oeil au Satellite, une plateforme d’accompagnement aux projets diffusés lors du (très pointu) festival annuel multimédia EXIT. Le Studio, quant à lui, est dédié à la création et propose des ateliers et des journées de formation.

En savoir plus
Paris

Théâtre de Vanves

Aux manettes de cette scène conventionnée pour la danse, il y a José Alfarroba. Homme de théâtre actif, qui ne se contente pas d’ouvrir les portes de son lieu aux chorégraphes mais invite jeunes compagnies de théâtre, plasticiens en herbe (huit expositions par saison) et musiciens de tous bords. Spectacles jeune public, projections de films et festivals tous azimuts : le théâtre de Vanves émerveille par la richesse de sa programmation. Découpé en deux salles – le théâtre et la panopée –, le lieu se mobilise tout particulièrement à promouvoir les écritures contemporaines, mais sans frontières : « cette saison seront présentées des tragédies, un mélodrame, une grande fresque historique, des pièces "sociales"... et quelques ovnis » explique son directeur. Un espace de qualité qui accueille en son sein depuis quinze ans l’excellent festival de théâtre et danse Artdanthé. Un must en matière de rendez-vous culturel.

En savoir plus

La Scène Watteau

Une programmation pluridisciplinaire, une politique de création, une action culturelle diversifiée : voilà le triptyque qui anime l’équipe de la Scène Watteau, un théâtre en prise directe avec tous les publics. La preuve ? De nombreux ateliers et stages – animés par les jeunes troupes en résidence – ponctuent la saison. Côté programmation, la Scène Watteau fait le pari de l’éclectisme : théâtre visuel ou musical, nouveau cirque, danse, etc. Les grands textes du répertoire côtoient les créations de compagnies en pleine émergence. L’affiche est complétée par une série de concerts – du fado à l’orchestre de Madagascar en passant par des musiques d’Orient. Toujours dans le registre musical, le théâtre abrite également la Petite Scène où se produisent régulièrement des groupes plutôt jazz, blues, rock, country, soul… Disons que, là aussi, l’éclectisme est de mise !

En savoir plus

Essaïon Théâtre

Installé dans les caves médiévales d’un ancien hôtel, l’Essaïon se dévoile après avoir descendu les quelques marches qui s’enfoncent dans le sous-sol parisien. Là, deux choix se présentent. D’abord, la petite salle (70 places) toute en voûtes et pierres apparentes, dédiée au cabaret. La seconde (100 places) accueille plus volontiers des pièces de théâtre. A l'affiche de L’Essaïon, on trouve quelques classiques mais la programmation reste marquée du sceau de la création contemporaine – de la comédie à la tragédie. Il est également engagé dans une démarche de soutien à la production et accompagne les équipes artistiques. Notez que les enfants ne sont pas en reste puisque chaque saison apporte son lot de spectacles jeune public, souvent de qualité.

En savoir plus
4e arrondissement

L'Opéra Comique

La parodie est un art ! Et au XVIIIe siècle, sur les foires, les troupes foraines s’évertuent à « reprendre » les œuvres jouées dans les grandes institutions que sont l’Académie royale de musique et la Comédie-Française. Bourgeois et petit peuple apprécient le genre qui connaît un succès grandissant. Les troupes développent leurs propres créations dans lesquelles se mêlent dialogues parlés et airs chantés. En 1783, un lieu est édifié pour abriter ce nouveau genre qu'est l'opéra comique : la salle Favart du nom de son directeur. Plusieurs incendies détruiront l’établissement qui sera toujours reconstruit. Le théâtre de l'Opéra Comique tel qu’on le connaît aujourd’hui a été inauguré en 1898. Les artistes (peintres, ébénistes, etc.) de la Belle Epoque sont à l’ouvrage. Le décor y est exceptionnel. Bizet, Offenbach et de grands compositeurs s’y succèdent. Au XXe, l’Opéra Comique jouit d’une très grande renommée. Aujourd’hui devenu théâtre national, il s’applique à rendre ce genre méconnu accessible au plus grand nombre. Les saisons se déclinent en festivals et remet en lumière les grands titres tombés en désuétude.

En savoir plus
Opéra

Commentaires

0 comments