10e Chambre instants d'audience

Cinéma, Documentaire
0 J'aime
Epingler

Le contenu de cette page est fourni par un partenaire de Time Out.

En 1994, Raymond Depardon exposait, avec son film «Délit flagrant», les premières confessions d'inculpés à des avocats commis d'office. Le photographe et cinéaste revient à l'univers judiciaire et explore la mécanique du procès. Loin des procès médiatisés des cours d'assises, le documentariste s'est rendu à la dixième chambre correctionnelle de Paris, qui traite principalement des convocations pour délits mineurs. De mai à juillet 2003, le cinéaste et son équipe ont obtenu une autorisation exceptionnelle, qui leur a permis de filmer au plus près le travail des magistrats et les réactions des inculpés de ces affaires mineures...

Détails de la sortie

Durée 105 mins

Crédits