Au pays du sang et du miel

Cinéma, Drame
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Au pays du sang et du miel

On a connu Angelina Jolie bondissant d'une voiture en marche, zigouillant ses adversaires, dépouillant des tombes en débardeur ultra-moulant, avant de devenir (certes, dans un tout autre registre) la meuf de Brad Pitt. Or, si sa renommée a permis à ce drame délicat sur la guerre en Bosnie de voir le jour, c’est que la notoriété du super-couple « Brangelina » ne doit finalement pas être si mauvaise (ces propos roués s'adressant à tous ceux qui rechignent devant ce drame politique habile). 'Au pays du sang et du miel' est un long métrage complexe et remarquable, revenant sur l'horreur de camps de viol où les membres des milices serbes se livraient à de nombreuses humiliations sur des femmes bosniaques.

Il n'y a pas matière à traîner davantage et le scénario original de Jolie – oui, nous avons bien dit de Jolie ! – personnalise habilement ce conflit entre Ajla (Marjanovic), artiste fragile retenue prisonnière, et l'officier serbe Danijel (Kostic, formidable), en proie à de grandes contradictions morales. Ils s'étaient connus avant la guerre. Depuis, Danijel a fait d'Ajla son jouet exclusif, sous prétexte de la protéger des pires offenses. C'est un vrai cauchemar, accentué par les interventions du père belliciste de Danijel (Serbedzija), un général de la milice. Parfois, le film dégaine un peu trop vite les violons, mais son ton est remarquablement constant et concentré. Finalement, c'est sans doute logique que Jolie gère de main de maître ces scènes dans lesquelles elle avait l'habitude de crever l'écran...

Par Joshua Rothkopf / trad. C. Barbe

Détails de la sortie

Date de sortie mercredi 22 février 2012
Durée 125 mins

Crédits