Killer Elite

Cinéma, Thriller
  • 2 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Killer Elite
Killer Elite

Avec un physique de bourrin qui n’annonce pas grand chose de bon, Jason Statham aurait fait un parfait héros de film d’action des années 80. Seulement, si l’on comprend vite que ce colosse est capable de vous mettre à terre en deux secondes, réussir à supporter une énième réalisation gavée de testostérone est un tout autre problème. Et « Killer Elite » en est un cas d’école. Danny (Statham) est vénéré comme une star de l’espionnage. Pourtant, en dépit d’une folle passion pour les explosifs qu’il tient de son mentor (un Robert De Niro bagarreur), Danny, las, a décidé de se ranger. Mais évidemment, il laisse tomber sa retraite lorsqu’un de ses amis est kidnappé par un cheikh à la recherche des assassins de son fils. D'autant que l’un des tueurs (Clive Owen) ne s’est pas vraiment mis à l’ombre.

Bref : opérations clandestines, bastonnades et raclées en tous genres, quelques traits d’esprit astucieux et bien trop de bleus sur le visage pour pouvoir les compter... Au moment où Statham, complètement ligoté à une chaise, finit par prendre l’avantage, la platitude de l’intrigue, la légèreté des magouilles et la pauvreté des dialogues sont déjà largement venues à bout de toute patience. Quelques coups de feu tapageurs ne suffisent pas à faire un bon film d’action. Et même un interlude roninesque de De Niro ne saurait nous éloigner de l'idée que le frisson, autant que les eighties, sont bien loin.

Par David Fear

Détails de la sortie

Durée 117 mins

Crédits