La Folie Almayer

Cinéma, Drame
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
La Folie Almayer

‘La Folie Almayer’ est l’adaptation par Chantal Akerman du roman du même nom de Joseph Conrad. Perdu dans la moiteur de forêts du Sud-Est asiatique, un occidental rêve en vain de trésors, se reproduit avec une autochtone qu’il méprise absolument, puis se perd par amour pour sa fille, devenue adulte. Stanislas Merhar interprète Almayer. D’une certaine manière, il est presque l’unique personnage du film. Les autres acteurs, véritablement impeccables (Aurora Marion, Marc Barbé), sont souvent mis en scène avec une telle distance qu’ils en deviennent presque des idées, des évocations. Certaines séquences ressemblent à des allégories, contemplatives et inquiètes. Mais surtout, donc, il y a Stanislas Merhar, qui, contrairement aux autres, joue sur le mode expressionniste. Du coup, tout le système nerveux du film repose sur lui. Surtout, cette tension entre les modes d’interprétation isole Merhar, et cette dissonance permet à Chantal Akerman d’interroger ensemble les termes de fiction et de folie. Après ‘La Captive’, adaptation de Proust en 2000, cette nouvelle collaboration entre les deux impressionne par son éthique de la représentation. Et la façon dont Stanislas Merhar se met en jeu confirme la richesse de ses choix d’acteur.

Par AP

Détails de la sortie

Date de sortie mercredi 25 janvier 2012
Durée 120 mins

Crédits