La Vie murmurée

Cinéma, Documentaire
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
La Vie murmurée
La vie murmurée

‘La Vie murmurée’ est un documentaire biographique original, fin et intelligent. Centré autour de la figure de l’écrivain japonais Osamu Dazaï, mort suicidé avec sa femme en 1948, il fait appel à de nombreux témoignages de lecteurs passionnés. Ainsi, bien que partant d’une forme assez classique – celle de l’interview face caméra –, le film de Gilles Sionnet et Marie-Francine Le Jalu a le grand mérite de recueillir des voix anonymes dans leur lien intime avec cet auteur-culte du XXe siècle. Issu de la haute bourgeoisie – mais valorisant une aristocratie de l’esprit bien plus que de la finance –, Dazaï y apparaît comme un écrivain de l’intime, moraliste cruel et profond, direct, nihiliste, parfois hilarant, tirant de son obsession du suicide (cinq tentatives, dont une réussie) un humour noir assez génial, violent et romantique.

Mais davantage encore que ce portrait baroque, la grande réussite du film est de s’ouvrir au quotidien des lecteurs qu’il interviewe, qu’il s’agisse d’une chanteuse de punk, d’une chômeuse, d’un étudiant en sciences politiques, d’une dessinatrice de manga ou d’une bloggeuse borderline… Aussi parvient-il à nous parler du Japon contemporain, tout en nous renvoyant à nos propres amours littéraires ; et au fait qu’un auteur, à travers son œuvre, crée avant tout une communauté spirituelle, tissant des liens invisibles entre des subjectivités qui, au final, le représente bien mieux que n’importe quel discours de spécialiste... Ici, la littérature répond en permanence à la vie au jour le jour ; et si le portrait de Dazaï peut parfois rester un peu obscur pour les néophytes, il n’en témoigne pas moins d’une puissante dynamique et d’un idéalisme radical. Qui donne, en plus, follement envie de le lire !

Par Alexandre Prouvèze

Détails de la sortie

Noté Tout public
Date de sortie vendredi 2 décembre 2011
Durée 102 mins

Crédits