Millénium : les hommes qui n'aimaient pas les femmes

Cinéma, Action & aventure
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Rooney Mara in The Girl with the Dragon Tattoo
1/2
Rooney Mara in The Girl with the Dragon Tattoo
2/2

Empiétant sur les plates-bandes de James Bond, le générique d'ouverture de 'L'homme qui n'aimait pas les femmes', réalisé par David Fincher, débute en déployant un tourbillon de lignes s'interpénétrant avant de fusionner en un étrange liquide noir et huileux, formant des apparitions ultra-fluides, cybersexuelles, qui vont et viennent en reprenant les traits des principaux personnages. A part ça, le message du réalisateur de 'Fight Club' est clair : il s'agit d'une réinterprétation, d'une nouvelle approche plus habile et coûteuse, plus esthétique aussi, mais non moins provocante, du premier volet de la trilogie 'Millénium' de Stieg Larsson.

On pourrait être surpris de voir combien les ressemblances entre la version de Fincher et le long métrage suédois (sorti en 2009) sont nombreuses, dans l'intrigue comme dans l'esprit du film. D'ailleurs, Fincher lui-même ne parvient pas à éviter quelques longueurs façon feuilleton dramatique scandinave. Mais qu'on se rassure, les inconditionnels du livre (et du premier film) ne devraient pas trop avoir à se plaindre : il s'agit indéniablement d'un conte suédois – situé et en partie tourné en Suède –, dans lequel Fincher n'hésite pas à montrer une violence sexuelle paroxystique.

Pour Daniel Craig, ça ressemble à un grand break dominical – tricots à l'appui. Il se glisse dans les souliers de Mikael Blomkvist, un journaliste disgracié (sorte de Julian Assange en plus sympathique) engagé pour démasquer les secrets d'une vieille famille d'industriels au passé nazi, pendant que Rooney Mara (entraperçue dans 'The Social Network') s'éclate dans le rôle de Lisbeth Salander. Dans ce rôle, Mara est plus jolie et fragile que Noomi Rapace, mais aussi plus tourmentée, troublante, le regard vide. Et si Salander abandonne son corps à Blomkvist à deux reprises, dans des scènes d'une vivacité et d'une énergie rares, elle ne lui cède jamais l'ombre d'un sourire.

La narration est impeccable - on n'en attendait pas moins de Fincher – et l'ensemble bien négocié. Mais quels que soient les sentiments que vous inspire ce récit, il faut reconnaître que l'intrigue centrale (autour d'un meurtre mystérieux) reste tout à fait quelconque et assez brouillonne. Pourtant,  Fincher a déjà prouvé, notamment avec 'Se7en' et 'Zodiac',  que la recherche d'un tueur en série peut constituer une structure narrative propre à développer l'exploration en profondeur de personnages et d'atmosphères aussi inquiétantes que possible – en l'occurrence sur une BO déconcertante de Trent Reznor (Nine Inch Nails) et Atticus Ross.

Acheter ce DVD sur Amazon.

Par Dave Calhoun / trad. Charlotte Barbe

Détails de la sortie

Noté 12
Durée 155 mins

Crédits

Réalisateur Niels Arden Oplev, David Fincher
Scénariste Steven Zaillian
Acteurs Sven-Bertil Taube
Peter Haber
Michael Nyqvist
Noomi Rapace
Daniel Craig
Julian Sands
Steven Berkoff
Robin Wright
Goran Visnjic
Joely Richardson
Rooney Mara
Stellan Skarsgard
LiveReviews|0
2 people listening