Oh my God !

Cinéma, Action & aventure
  • 3 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Oh my God !
Oh my God!

En Angleterre, au XIXe siècle, certains médecins traitaient l’hystérie en stimulant vigoureusement la vulve de leurs patientes (on aurait envie de dire : pas con, mais on va s’abstenir). En situant son histoire dans cet environnement, la réalisatrice Tanya Wexler se fait évidemment une joie de traiter par l’ironie le sort réservé aux femmes, et à leur sexualité, au sein de la société victorienne.

On y suit l’itinéraire d’un jeune docteur au doigté manifestement habile, et ses histoires d’amour avec les deux filles de son employeur, excellent masseur de vieilles dames frétillantes. Les comédiens sont plutôt bons (en particulier Maggie Gyllenhaal, qu’on retiendra de ce film), et certaines situations assez rigolotes. Notamment l’invention du vibromasseur (seul véritable « dieu » ici), qui constitue un touchant moment de bravoure.

En revanche, lorsque la banale comédie romantique prend le pas sur la satire, le film en vient à manquer assez clairement de rythme. Mais enfin, sa réalisation classique en fait tout de même une comédie de Noël légère, sans grand intérêt mais honnête, sorte de plaidoyer humoristique pour une libération de la jouissance féminine. Ce qui, au fond, ne saurait qu’être sympathique.

Par AP

Détails de la sortie

Durée 120 mins

Crédits

LiveReviews|0
2 people listening