Père Noël : Origines

Cinéma
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Père Noël : Origines

Si l'on y réfléchit, la vision d'un Lapon barbu se faufilant silencieusement dans la chambre d'enfants endormis a de quoi faire frémir, et pourrait constituer le parfait prologue d'un film d'horreur classique. En réalité, c'est sur les origines de la légende du père Noël que s'est penché le réalisateur et scénariste Jalmari Helander pour son premier long métrage, s'inspirant des vieux contes folkloriques finnois où la mythique figure se voit dépeinte comme un affreux bonhomme aux doigts osseux, venu punir les enfants sans défense pendant de longues et froides nuits d'hiver.

Dans une lointaine chaîne de montagnes des pays nordiques, les gens du coin, dont Pietari, un jeune enfant de 10 ans (Onni Tommila), sont un beau jour intrigués par une mystérieuse exploitation minière, subitement apparue sur un versant voisin. Aussi, quand les enfants commencent à disparaître et qu'un énigmatique personnage à barbe blanche est furtivement aperçu tapi dans les arbres, il n'en faut pas beaucoup plus à Pietari pour démasquer le coupable. Avec l'aide de son père chasseur de rennes (Jorma Tommila), le rusé garçonnet met au point un plan d'attaque et décide de tendre un piège à l'étrange inconnu.

Evidemment, 'Père Noël : Origines' est avant tout une réinterprétation de 'La Chose' de John Carpenter, avec un jeune enfant apeuré en guise de Kurt Russell et un père Noël voleur d'âmes à la place du mystérieux alien métamorphe. Impeccable pour les fêtes de fin d'année, ce divertissement futé et plein d'esprit apporte son lot de surprises, de grands frissons et de vieillards nus. Un bémol ? Il ne dépasse pas une heure et vingt minutes, ce qui se révèle malheureusement un peu juste... Même les superbes décors ne parviennent pas complètement à rattraper le coup. Quoi qu'il en soit, les acteurs sont vifs et parfois remarquables (père et fils le sont aussi bien à l'écran que dans la vie – ce qui se révèle une excellente idée de la part de Helander), et les effets spéciaux, peu coûteux, sont réussis et bien amenés. Enfin, on n'a absolument pas le temps de s'ennuyer. Un vrai cadeau de Noël pour tous les garnements qui méritent une fessée. Petits ou grands.

Par Tom Huddleston / trad. Charlotte Barbe

Détails de la sortie

Crédits

LiveReviews|0
2 people listening