Shining

Cinéma, Epouvante-horreur
  • 5 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Shining

Retrouvez ce film parmi notre collection des 60 meilleurs films d’horreur de tous les temps.

‘Shining’, c'est l'histoire d'un pétage de plomb. Celui de Jack Torrance (un Nicholson félin), quadragénaire, écrivain à ses heures, qui vient d’accepter de remplacer pendant l’hiver le gardien de L’Overlook Hotel, labyrinthique palace isolé dans les montagnes du Colorado. Avec lui, sa femme, Wendy (Shelley Duvall) et leur jeune fils, Danny (Danny Lloyd). Peu à peu, le passé sanglant de l'hôtel semble prendre possession de l'esprit de Jack. Et la neige coupe les voies de communication. On connaît la suite : quelques bons coups de hache dans la porte des chiottes plus tard… Inutile de s'appesantir davantage sur le synopsis, tiré de l'ultra-fameux roman de Stephen King : ce ‘Shining’ est avant tout une atmosphère. Une large partie du livre se trouve d’ailleurs évacuée par le réalisateur, notamment les passages, nombreux, ayant trait à l’histoire mafieuse de l'hôtel. Car la grande force des adaptations d'oeuvres littéraires par Stanley Kubrick (presque tous ses films en sont), c'est de savoir se saisir de quelques scènes, d'une poignée d'éléments-clés du récit d’origine pour les amplifier, leur donner la puissance et la densité de symboles, de projections mentales, de faire sentir l'instabilité, le basculement, avec des moyens purement cinématographiques. Maniaque de la symétrie et des jeux d’espaces dans la composition de ses plans, il fait ici alterner une mise en scène froide, impérieuse (les lents travellings sur les salles de l’Overlook) et un dynamisme sinueux, agressif et véloce – ainsi, lorsque sa caméra suit comme une proie l'enfant en tricycle dans les couloirs. Huis clos oppressant dans un environnement gigantesque, ‘Shining’ slalome entre le surnaturel (option maison hantée) et le réalisme (ce type est juste fou), et en profite pour jouer à merveille sur l'hilarité barbare de Jack Nicholson, qui trouve ici l’un des personnages les plus jouissifs de sa carrière.

Par A.P

Publié :

Détails de la sortie

Noté 12
Durée 146 mins

Crédits

LiveReviews|0
2 people listening