Sweetgrass

Cinéma, Documentaire
  • 3 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Sweetgrass
Sweetgrass

La lente disparition de l’agriculture traditionnelle semble être la nouvelle problématique-clé du cinéma documentaire engagé, comme l’illustrent, entre autres, les renommés ‘La Vie moderne’ de Raymond Depardon et ‘Sleep Furiously’ de Gideon Koppel. ‘Sweetgrass’ ne fait pas exception. Ce film serein et épuré affiche en effet la plupart des caractéristiques élégiaques d’un western moderne, plongeant le spectateur au cœur d'une lutte tripartite opposant l'homme, l’animal et la nature, autour de deux bergers conduisant leur troupeau le long d'un chemin de 300 km, au beau milieu de la chaîne de montagnes Absaroka-Beartooth (Montana, Etats-Unis).

Tourné sans effet (ce qui sublime les paysages et vues champêtres), le film offre une foule de digressions révélatrices ou d’observations fascinantes – sans pour autant jamais revendiquer ni gravité ni actualité. Ici, Lucien Castaing-Taylor et Ilisa Barbash sont crédités en tant que « preneurs de son », laissant penser que leur présence n'a pas influencé les enregistrements. Ce qui paraît quand même bien ironique, lorsqu’on songe à certaines scènes où les deux bergers insultent leurs brebis, ou marmonnent simplement face au vide – et à la caméra.

Par David Jenkins / trad. Charlotte Barbe

Détails de la sortie

Durée 101 mins

Crédits