Young Adult

Cinéma, Comédie
Recommandé
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
Young Adult

'Young Adult' est la nouvelle comédie de Jason Reitman et Diablo Cody, le duo de scénaristes-réalisateurs de 'Juno'. Mais ne venez chercher ici ni joie ni réconfort : c'est un film bien moins charmeur, derrière lequel se cache même une pointe d'amertume. Charlize Theron y donne une excellente interprétation (son meilleur rôle depuis longtemps). Elle est vraiment très drôle (qui l'eut cru ?) dans la peau de Mavis Gary, une catastrophe ambulante de retour dans sa ville natale dans le but de récupérer son petit ami de lycée, Buddy (Patrick Wilson). Comment ça, Buddy est marié, heureux, futur papa ? Mavis s'en fout. Elle est furieuse, égocentrique, immature, quasi monomaniaque, peut-être même alcoolique... et pour être honnête, on lui en veut un peu.

Cody, la scénariste du film, est non seulement une femme très amusante mais surtout l'un des scénaristes hollywoodiens les plus demandés. Avec Mavis, c'est comme si elle avait donné vie à un alter ego diabolique, moins brillant et moins équilibré, une sorte de terrifiant « et si... ». Mavis – 37 ans et divorcée – est également un auteur de romans pour adolescents et fait preuve d'une maturité émotionnelle et affective digne de l'un des personnages de ses livres. Il est même difficile d'avoir en mémoire le souvenir d'une héroïne aussi triomphalement et spectaculairement bordélique. Lorsqu'elle revient à Mercury, dans le Minnesota, elle croise dans un bar un ancien camarade de classe, manifestement traumatisé par leur scolarité commune, qui se remémore presque sans s'en rendre compte : « Miss Pétasse-Schizo ».

Mavis n'est pas stupide – elle peut voir que Buddy aime sa femme – mais le whisky a des vertus que l'on n'imagine pas. Cody dépeint ses personnages avec une précision sans pareil. Est-ce le prompt retour en arrière de Mavis qui la plonge en dépression ? Quoi qu'elle fasse, même à l'apogée de sa méchanceté, elle semble sur le point de se faire engloutir par la solitude et le vide qui l'entourent. Mavis à propos de sa ville natale : « Les gens ici se satisfont de si peu. Comme s'ils ne se souciaient même pas de ce qui leur arrive. » Il est rare de voir au cinéma une telle honnêteté et, toujours drôle, le film en devient parfois presque accablant.

Par Cath Clarke / trad. Charlotte Barbe

Détails de la sortie

Date de sortie mercredi 28 mars 2012
Durée 90 mins

Crédits

LiveReviews|0
1 person listening