• Actualités
  • Sport

Real-PSG ou Saint-Valentin ? On fait le match

Real-PSG ou Saint-Valentin ? On fait le match

Comme l’an dernier, le PSG jouera son destin européen le 14 février face à un géant espagnol, le Real Madrid. Encore une fois, entre la fête des amoureux et la Ligue des Champions, il n’y aura qu’un gagnant. Match.

Décidément, c’est à croire que les boules du tirage au sort de la Ligue des Champions se sont embrouillées avec les représentants de la Fédération du commerce de l’amour et du sexe. Pour la deuxième année de suite, le huitième de finale aller du PSG tombe le 14 février, de surcroît contre le Real Madrid. Le genre de dilemme qui déchire tous les couples. Pour vous aider à choisir, on a pesé le pour et le contre sur la base de quatre catégories. Une étude scientifique totalement subjective. 

L’amour du maillot vs l’amour tout court

La légende voudrait que l’amour dure trois ans. Avec votre moitié, vous n’en êtes qu’au huitième mois et vous laissez tranquillement l’incertitude de l’avenir peser sur votre relation. Par contre, vous ne transigez pas avec l’amour éternel, celui que vous portez au maillot rouge et bleu. Quand la tempête barcelonaise s’est abattue sur votre club, vous avez su sécher vos larmes et tenir bon la barre pour être encore présent cette année – la peur au gras du bide, c’est vrai. Enfin, quand certains vous traitent de Footix, vous aimez ressortir vos vieux maillots siglés Commodore et raconter que si, à l’époque, vous rouliez en Opel, ce n’était pas pour la qualité allemande mais bien pour l’amour du club.

Real-PSG : 1 ; Saint-Valentin : 0.

Ambiance du bar vs ambiance du tête-à-tête

Même si s’imaginer les Ultras chanter « Ô Ville Lumière » en plein Bernabeu a de quoi hérisser les poils de n’importe qui et conquérir n’importe quelle âme, il y a fort à parier que 99,9 % des lecteurs de Time Out ne se rendront pas à Madrid. Par contre, il se pourrait bien que vous alliez voir ce choc dans un bar de la capitale. Et là, ce sera la régalade : jet de bière à chaque but marqué, tension digne d’une artère coronarienne d’une personne cardiaque et lascifs câlins en cas de victoire. The place to be. Tandis que lors de votre tête-à-tête, vous aurez droit à tout autre chose : sourires gênés, intempestifs allers-retours aux toilettes pour se repoudrer, incessants coups d’œil à l’appli Eurosport pour mater le score. Autant dire l’enfer. Cessez l’hypocrisie et assumez votre côté poète disparu.

Real-PSG : 2 ; Saint-Valentin : 0.

Entendre la musique de la Ligue de Champions vs entendre Still Loving You de Scorpions

Il se pourrait bien que la musique composée par le Britannique Tony Britten soit l’air d’opéra le plus apprécié des fans de foot. Ces cordes en intro et ces voix célestes sont de celles qui feraient pleurer les plus aigris des supporters rennais – encore faudrait-il qu’ils puissent l’entendre. Ce morceau adoucit les mœurs, comme l’a confirmé l’étude du grand chimiste Laurent Paganelli. Pour ce qui est de la bande-son de votre soirée en amoureux, il y a de grandes chances qu’elle contienne Still Loving You de Scorpions. Niveau réactions physiques : un décollement de la rétine gauche à la vue des combinaisons de cuir, un saignement du tympan gauche à l’écoute du refrain et une phlébite contractée à l’idée que cette chanson ne s’arrête jamais. Cessez l’hypocrisie et assumez votre côté poète disparu.

Real-PSG : 3 ; Saint-Valentin : 0. 

Coût d’un match de foot vs coût d’un repas de la Saint-Valentin

On vous voit déjà nous taxer de mauvaise foi. Alors, histoire de couper court aux potentielles allégations de parti pris, nous avons décidé de brandir l’irréfutable argument économique. Et c’est peu dire que ce bon vieux dîner en amoureux prend cher. A la louche, un dîner dans un bon restaurant, accord mets/vins compris : 250 € ; ajoutez-y un cadeau et des fleurs pour 100 € et vous venez de claquer votre PEL devant servir à l’achat d’un placard de 1 mètre carré dans le 11e arrondissement. Alors qu’avec un abonnement beIN Sport à 15 € par mois, une pizza Buitoni 4 fromages à 3,50 € et un pack de 26 Kro à 11 €, vous êtes le roi du monde, entourés d’amis, le tout pour une bouchée de pain. Cessez l’hypocrisie et assumez votre côté radin.

Real-PSG : 4 ; Saint-Valentin : 0. 

Le genre de score qui plie l’game au match aller. Normalement. Espérons que cela suffise cette fois-ci… 

Advertising
Advertising

Commentaires

0 comments