Biennale du Divers

Art, Technique mixte
0 J'aime
Epingler
Biennale du Divers
© Véronique Ellena
La troupe Grand Magasin

Un nouveau festival débarque dans le monde de l’art. Ou plutôt des arts, avec un S majuscule.

Soyez prêt, ça ne durera qu’un seul jour ! Samedi 11 juin, de 14h à minuit, se tiendra la première édition de la Biennale du Divers au collège des Bernardins. Un événement hybride placé sous le signe de la diversité et du partage puisque tout le monde, sans distinction, pourra satisfaire ses envies artistiques.

Musique, danse, théâtre, poésie sonore, opéra, performances et démonstrations circassiennes : toutes les disciplines investissent le moindre espace du collège des Bernardins, de la nef au cellier en passant par l’ancienne sacristie. Une façon pour ce lieu au passé cistercien de renouer avec la dimension de compagnonnage qu’il a initiée dès 2011, en lançant le programme « Questions d’artistes ». Curieux et amateurs d’expériences créatives auront donc le loisir de découvrir la dernière installation de Stéphane Thidet, ‘Solitaire’, mais également de rencontrer le chorégraphe brésilien Volmir Cordeiro. Et ce lors d’une représentation inédite où le danseur mêlera sa transe à la lecture de poèmes de Bertolt Brecht, le tout au son du percussionniste Washington Timbo. Assister au set surprenant du groupe musical Dedalus, au stand-up délirant et déroutant de Bettina Atala ou encore à la projection du film ‘La Mort de Danton’ – narrant la métamorphose d’un petit voyou de quartier en acteur renommé – en présence de sa réalisatrice Alice Diop sont aussi au programme de cette unique journée d’arts mélangés. Sans oublier l’interprétation gestuelle autour du thème de la langue par l’artiste polyvalente Pauline Le Boulba. En somme, un condensé de bons numéros à faire pâlir la Française des Jeux.

Quant aux enfants, si vous avez peur qu’ils s’ennuient, rassurez-vous : des ateliers leur seront proposés. Entre initiation au chant lyrique et balade sur les chemins de l’imaginaire avec deux séances de contes animées par Pia Kalfon et ses pelotes de laine tissée, vos bambins ne risquent pas de perdre le fil.

Et si, malgré notre annonce, vous manquez cette Biennale du Divers si variée, sachez que le rendez-vous reviendra à l’automne 2017 puis tous les deux ans. De quoi vous rattraper…

Le programme détaillé ici.

Par Clotilde Gaillard

Publié :

Téléphone de l'événement 01.53.10.74.44
Site Web de l'événement http://www.collegedesbernardins.fr
LiveReviews|0
2 people listening