Blexbolex

Libre
  • 4 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
 (Image numérique réalisée pour l'exposition d'après une gouache tirée du livre 'Hors-zone', éditions Cornélius / Courtesy Arts Factory)
1/4
Image numérique réalisée pour l'exposition d'après une gouache tirée du livre 'Hors-zone', éditions Cornélius / Courtesy Arts Factory
 ('La Hyène', 2009 / Courtesy Arts Factory)
2/4
'La Hyène', 2009 / Courtesy Arts Factory
 ('Blauer Lotus', 2012 / Courtesy Arts Factory)
3/4
'Blauer Lotus', 2012 / Courtesy Arts Factory
 ('Shitty Papers', 1995 / Courtesy Arts Factory)
4/4
'Shitty Papers', 1995 / Courtesy Arts Factory

Blexbolex n'est pas peintre. Il n'est pas graphiste, pas dessinateur non plus, et ne fait pas de bande dessinée à proprement parler. Blexbolex crée des livres illustrés, des livres-objets, même, dans lesquels l'image prédomine. Du moins jusqu'à ce que les mots, distordus, alambiqués, viennent apporter leur éclairage particulier, et faire glisser l'ensemble vers l'ironie, l'étrange ou l'angoisse. Est-il pour autant absurde de lui consacrer une exposition ? Non, car même encadré et pointé au mur, son art dégage ce singulier parfum de Tintin et de série Z, d'enfance et de noirceur mêlés, qui fait tout le magnétisme du travail de l'auteur de 'Crimechien' et de sa suite 'Hors-Zone' (éditions Cornélius, 2012), assurément deux des livres les plus remarquables parus cette année.

Retour sur une carrière qui dure depuis vingt ans maintenant, le parcours de la galerie nomade Arts Factory dévoile un esthète hors pair, grand adepte de la sérigraphie, qui ne cesse de pousser ses compositions vers une plus grande simplification, sa technique vers un plus grand dépouillement. Les pochoirs noir et blanc ou les dessins au trait un peu crade des débuts laissent place petit à petit à un assemblage de formes et de couleurs contrastées. Les personnages n'ont plus de visages ; les aplats rouges, bleus ou jaunes, dépourvus de cerné, paraissent libérés de leur carcan. Ne reste que l'épure, qui rend les images encore plus mystérieuses. Puisqu’ici, même le geste du dessinateur a disparu.

> Adresse : galerie lavignes-bastille, 27 rue de charonne 75011 paris


> Horaires : du mardi au vendredi de 12h30 à 19h30 ; le samedi de 11h à 19h30

> Précédemment chez Arts Factory :

Exposition United Dead ArtistsUnited Dead Artists

 

Par Mikaël Demets

Publié :

Site Web de l'événement http://www.artsfactory.net/
LiveReviews|0
1 person listening