Le meilleur de votre ville

Gail Albert Halaban a pris en photo les Parisiens chez eux

Fenêtre sur cour, mais pas seulement

  • © Gail Albert Halaban

  • © Gail Albert Halaban

  • © Gail Albert Halaban

  • © Gail Albert Halaban

  • © Gail Albert Halaban

  • © Gail Albert Halaban

  • © Gail Albert Halaban

  • © Gail Albert Halaban

  • © Gail Albert Halaban

  • © Gail Albert Halaban

© Gail Albert Halaban


C'est LE livre de photos de Paris qui fait bander tout Internet en ce moment. Il faut dire que 'Paris Views' de la photographe américaine Gail Albert Halaban flatte le voyeurisme du spectateur en pénétrant dans l'intimité des Parisiens, mais de l'extérieur. Qui n'a jamais regardé chez ses voisins d'en face et vu sa curiosité piquée par des silhouettes qui bougent, des éclats de voix, des corps qui se dénudent ou s'habillent ? Ce ne sont plus des fenêtres que nous observons, mais des écrans de cinéma à ciel ouvert. Reprenant le point de vue externe du fameux 'Fenêtre sur cour' d'Alfred Hitchcock (autre voyeur patenté), Gail Albert Halaban cadre à la fois le dehors et le dedans, l'immeuble et l'appartement, de façon à renforcer la distance entre le sujet et l'objet.

Pour réaliser ces photos, elle n'a pas enfreint la loi, prenant soin à chaque fois de demander l'autorisation des protagonistes. On notera d'ailleurs que certains posent même pour l'occasion. Le livre qui réunit ces photographies coûte 79 euros sur Amazon et peut s'acheter directement sur le site de l'artiste. Une bonne idée de cadeau de Noël pour vos voisins.



City links

Global links