Le meilleur de votre ville

Les 5 nouvelles expos de la semaine

Photo, vidéo et bave d'escargot

© Eric Rondepierre

Cette semaine, le monde est sens dessus dessous, Sony fait pousser des plantes, pères et fils montrent leurs tétons, le cinéma s'enfuit des écrans et l'Italie roupille en pensant à la Nouvelle Vague. C'est parti pour une fournée d'expositions bien fraîches, servies par la Maison ruropéenne de la photographie, le BAL et la galerie Art:Concept.

Michel Blazy : Pull Over Time

  • Gratuit

« Crème dessert au chocolat et à la vanille, œufs, lait concentré sucré, chapelure, grignotés par des souris » : voilà le genre d’ingrédients périssables avec lesquels Michel Blazy aime cuisiner ses œuvres d’art, toutes plus organiques et farfelues les unes que les autres. Depuis plus de vingt ans, le Monégasque imagine des installations grouillant de matériaux éphémères comme la mousse à raser, les spaghettis ou la purée de betterave, sollicitant même parfois des escargots pour qu'ils lui peignent des toiles abstraites avec leur bave. Fervent défenseur de cette expression poétique et profondément critique de notre société de consommation, Art:Concept... La suite

  1. Galerie Art:Concept
  2. Exposition du 6 février au 7 mars • Vernissage le 5 février de 18h à 21h

Grégoire Korganow

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Deux expositions, deux visions distinctes du masculin et de l'intime : à la MEP, Grégoire Korganow expose les séries 'Prisons' et 'Père et fils'. Des sujets diamétralement opposés qui, ensemble, en disent long sur le regard de ce photographe qui documente, avec une pudeur ambigüe, les failles des univers dans lesquels il s'immisce, comme par effraction. L'occasion de découvrir, d'un côté, un reportage édifiant sur la vie carcérale, réalisé au plus près des détenus de prisons françaises. De l'autre, des portraits de pères et de fils de tous âges, torses unis et torses nus devant l'objectif. En savoir +

  1. Maison Européenne de la Photographie
  2. Exposition du 4 février au 5 avril

Eric Rondepierre

  • Note: 3/5

Depuis les années 1980, Eric Rondepierre a fait du cinéma la mœlle épinière de son travail photographique. Retouche d'images, associations incongrues, hybridations... L'ancien peintre et metteur en scène s'approprie des prises de vue de longs métrages de fiction comme un sculpteur malaxerait un bloc d'argile : pour donner de nouvelles formes et de nouveaux sens à une matière première. Ici, l'image cinématographique part à la dérive, se fragmente, se dénature ; la frontière entre le réel et la fiction s'étiole pour laisser place à l'étrange. En savoir +

  1. Maison Européenne de la Photographie
  2. Exposition du 4 février au 5 avril

Bernard Plossu

  • Note: 3/5

« Kazantzakis disait dans la 'Lettre au Greco' : “L’Italie a pris possession de mon âme, mon âme a pris possession de l’Italie” : je me sens pareil ! C’est comme ça, je m’y sens bien… » Et ça crève les yeux. Les photographies italiennes de Bernard Plossu ressemblent presque à une longue correspondance amoureuse avec la Botte de l'Europe. Ici, chaque image semble trahir la tendresse profonde d'un vieil amant qui aurait appris à chérir les rides et les flétrissures de l'autre, à savourer ses silences, son ennui. Depuis la fin des années 1970, le photographe n'a cessé de retourner dans le pays de sa mère... La suite

  1. Maison Européenne de la Photographie
  2. Exposition du 4 février au 5 avril

Mark Lewis : Above and Below

L'artiste canadien Mark Lewis a débuté dans les années 1990 par la réalisation de films dans lesquels peinture, photographie et cinéma dialoguent sans cesse. Cette exposition au BAL est consacrée au regard qu'il pose sur la cité contemporaine et ses habitants : on y retrouve notamment les œuvres 'Cold Morning' et 'Above and Below the Minhocão', vidéo présentée à la dernière biennale de São Paulo. En savoir +

  1. Le BAL
  2. Exposition du 5 février au 3 mai



City links

Global links