Mémoires vives #2 : 'Les Habitants' et 'Ballade pour une boîte de verre'

Art, Sculpture
  • 3 sur 5 étoiles
0 J'aime
Epingler
 (Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca (étude préparatoire) / © Guillermo Kuitca)
1/9
Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca (étude préparatoire) / © Guillermo Kuitca
 (Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / Ballade pour une boîte de verre de Scofidio & Renfro / Photo : © Luc Boegly )
2/9
Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / Ballade pour une boîte de verre de Scofidio & Renfro / Photo : © Luc Boegly
 (Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca / Photo : © Luc Boegly)
3/9
Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca / Photo : © Luc Boegly
 (Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / Ballade pour une boîte de verre de Scofidio & Renfro / Photo : © Luc Boegly)
4/9
Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / Ballade pour une boîte de verre de Scofidio & Renfro / Photo : © Luc Boegly
 (Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca / Photo : © Luc Boegly)
5/9
Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca / Photo : © Luc Boegly
 (Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / Ballade pour une boîte de verre de Scofidio & Renfro / Photo : © Luc Boegly)
6/9
Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / Ballade pour une boîte de verre de Scofidio & Renfro / Photo : © Luc Boegly
 (Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca / Photo : © Luc Boegly)
7/9
Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca / Photo : © Luc Boegly
 (Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / Ballade pour une boîte de verre de Scofidio & Renfro / Photo : © Luc Boegly)
8/9
Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / Ballade pour une boîte de verre de Scofidio & Renfro / Photo : © Luc Boegly
 (Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca (étude préparatoire) / © Guillermo Kuitca)
9/9
Exposition 'Mémoires vives' à la Fondation Cartier / 'Les Habitants' de Guillermo Kuitca (étude préparatoire) / © Guillermo Kuitca

Deuxième exposition anniversaire des 30 ans de la Fondation Cartier, 'Mémoires vives' se divise en fait en deux propositions. Les deux espaces du rez-de-chaussée sont investis par le studio d'architecture Diller Scofidio + Renfro – enfin investis, plutôt dévestis en fait, puisque leur 'Ballade pour une boîte de verre' « vide les salles afin de les exposer ». Ici, la star, c'est bien le bâtiment de Jean Nouvel, et le travail de Diller Scofidio + Renfro s'applique finalement à créer un environnement propice à le redécouvrir. N'empêche que l'ensemble, qui voit un seau d'eau se promener dans la verrière et le public se glisser sous un écran géant placé au raz du sol, manque un peu de consistance et s'avère un peu abscons.


Même si elle garde cette pointe d'autocélébration agaçante, l'installation du sous-sol se révèle pourtant beaucoup plus attachante. 'Les Habitants' est une immersion parmi des œuvres d'artistes-phares de la fondation du boulevard Raspail. A la baguette, l'Argentin Guillermo Kuitca joue les entremetteurs, tissant des liens en créant des œuvres pour l'occasion ou en travaillant sur le décor. Autour du magnifique film d'Artavazd Pelechian, ode écologique à la beauté de la nature sauvage, Kuitca façonne un univers qui voit se croiser le modernisme brésilien de Tarsila do Amaral, la chair à vif de Francis Bacon et le rouge feutré de David Lynch – la recréation d'un living-room à partir d'un dessin du réalisateur de 'Twin Peaks' nous donne presque l'impression de basculer dans la Black Lodge de la série (ne manque que le nain qui parle à l'envers). De quoi célébrer habilement le métissage et le dialogue de l'art prôné par la Fondation Cartier depuis trois décennies, même si, à 10,50 euros l'entrée, on reste un peu sur notre faim.


Par Mikaël Demets

Publié :

Téléphone de l'événement 01.42.18.56.50
Site Web de l'événement http://fondation.cartier.com
LiveReviews|0
1 person listening