Stefanie Schneider : The Girl Behind the White Picket Fence

Libre
5 sur 5 étoiles
(2Appréciations)
The Girl II (2012)
©Stefanie Schneider

Le contenu de cette page est fourni par un partenaire de Time Out.

L'exposition présente une sélection de photos entre rêve et réalité d'une photographe qui s'est imposée sur la scène internationale en travaillant à partir de pellicules Polaroid périmées. Ce qui donne à ses clichés, rephotographiés puis agrandis, ces effets de surexposition et ces aberrations chromatiques qui en sont la marque de fabrique. A l'occasion de cette exposition un film de 60mn coproduit par ARTE et réalisé par Stefanie Schneider à partir de 4000 clichés Polaroid sera projeté.

Average User Rating

4.5 / 5

Rating Breakdown

  • 5 star:1
  • 4 star:1
  • 3 star:0
  • 2 star:0
  • 1 star:0
LiveReviews|2
0 people listening

Fan de cette photographe que j'ai pu découvrir à la Biennale du Musée d'art moderne de San Diego-La Jolla l'an passé. Ravi de pouvoir voir ses photos à Paris !


Une sélection de photos entre rêve et réalité d'une photographe qui s'est imposée sur la scène internationale avec une technique très particulière. Elle travaille en effet à partir de pellicules Polaroid périmées, ce qui donne à ses clichés, qui sont ensuite rephotographiés et agrandis, ces effets de surexposition et ces aberrations chromatiques qui en sont comme la marque de fabrique. A l'occasion de cette exposition un film de 60mn coproduit par ARTE et réalisé par Stefanie Schneider à partir de 4000 clichés Polaroid sera projeté en exclusivité: un grand flipbook romantique et onirique à ne pas manquer.