Tania Mouraud : AD NAUSEAM

0 J'aime
Epingler
Tania Mouraud : AD NAUSEAM

Trente-cinq mètres de long, sept mètres de haut. Rien que par ses dimensions, le triptyque vidéo de Tania Mouraud risque fort d'être impressionnant (et de ridiculiser 'Hercule' en 3D au cinéma). En filmant le saccage de livres dans une usine de recyclage, Tania Mouraud montre une autodestruction qui voit l'homme anéantir sa propre histoire à grands coups de bulldozers. Ici, nulle présence humaine. Juste des machines et ce bruit, décuplé par des montages sonores industriels, qui rend la scène encore plus violente.

Toujours soucieuse de souligner les errements de notre société égoïste et prétentieuse, Tania Mouraud axe cette monographie sur les relations entre passé et présent, comme le crie l'installation monumentale sur la façade du musée : CEUXQUINEPEUVENTSERAPPELERLEPASSESONTCONDAMNESALEREPETER. Egalement disséminées dans toute la ville, ses affiches typographiques, dures à déchiffrer, forcent le passant à s'arrêter pour décrypter ses slogans à la fois poétiques et politiques, installés sur les emplacements habituellement dédiés à la publicité. Comme pour mieux désarçonner nos repères, et stigmatiser, encore une fois, notre éreintant besoin de consommation.

> Horaires : du mardi au vendredi de 10h à 18h ; le samedi, le dimanche et les jours fériés de 12h à 19h (fermé le 25 décembre et le 1er janvier).

Par MD

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening