Le meilleur de votre ville

5 raisons d'aller boire un verre au Magellan

Pas besoin de faire le tour du monde pour trouver un bon bar

  • © Emmanuel Chirache

  • © Emmanuel Chirache

  • © Emmanuel Chirache

  • © Emmanuel Chirache

  • © Emmanuel Chirache

© Emmanuel Chirache


1/ Parce qu'il n'est pas encore trop pris d'assaut

Exilé dans la petite rue des Goncourt, à l'écart du tumulte des rues Jean-Pierre Timbaud et du Faubourg du Temple, le Magellan attire surtout les rares habitués qui connaissent bien le lieu. On n'y fait pas la queue, on n'y patiente pas des heures avant de commander sa pinte, on n'y hurle pas pour s'y faire entendre. Seuls certaines soirées du week-end ou exceptionnelles sont bondées, mais si vous cherchez une ambiance chaleureuse sans la foule, vous êtes au bon endroit.

2/ Parce qu'on peut jouer à plein de jeux

La dimension ludique des lieux noctambules échappe souvent aux gérants de bars ou de clubs. Pas au Magellan. Certains soirs, un petit concours de fléchettes est organisé, à la manière des vrais pubs anglais, de même qu'un concours de poker a lieu tous les lundis, ce qui vous permet d'envoyer une fléchette dans l'œil de celui qui vient de vous tirer cinquante sacs grâce à son brelan de huit. Les mardis et mercredis, c'est jeux vidéo sur écran géant, messieurs-dames.

3/ Parce qu'on peut y voir du foot assis dans des canapés

Les amoureux du foot le savent, c'est une gageure à Paris de trouver un chouette bar qui diffuse des matches de foot. En général, il s'agit de pubs sportifs sans âme, tristes et déprimants. Ici, le patron et ses employés sont tous affables, les prix doux et le confort total. Deux écrans diffusent le match, et surtout cerise sur le gâteau : la direction n'hésite pas à chercher des liens en streaming pour satisfaire sa clientèle !

4/ Parce qu'il mélange coin cosy et espace pour danser

Face à l'écran géant, les feignants peuvent lézarder sur de gros canapés en cuir rouge en buvant une Guinness ou une Kro à 2,50 € en happy hour, tandis que de l'autre côté de la salle, les plus foufous s'essaieront à quelques pas de danse, abrités par un joli mur en brique.

5/ Parce que la musique est bonne, bonne, bonne

Hé oui, vous ne danserez pas sur n'importe quoi. Dans la continuité de l'ancien bar qui occupait les lieux, le Baron Samedi, le Magellan fait péter les musiques noires, soul et funk, mais aussi le rock du bayou, le twist et les classiques rock. Difficile de trouver une fausse note dans leur mp3thèque.

>>> Le Magellan, 12 rue des Goncourt, 11e. Ouvert du lundi au samedi de 18h à 2h.


City links

Global links