Le meilleur de votre ville

Bistrots, vos papiers !

Paris est-il atteint de bistrophobie ?

© Emmanuel Chirache

Connaissez-vous la bistrophobie ? Non, ce n'est pas un piège comme l'autophobie, peur de la solitude (et non de l'automobile), ou la gymnophobie, qui n'est pas la sainte horreur de la GRS mais bien celle de la nudité. Ce n'est pas non plus la peur du comptoir, que certains feraient parfois mieux d'avoir plutôt que d'y sombrer tous les soirs. Les commerçants du quartier Jean-Pierre Timbaud ont choisi ce nom pour décrire la rancœur des habitants du quartier à l'égard des bars et commerces ouverts tard la nuit et dont les plaintes pour tapages nocturnes mènent parfois à la fermeture administrative. Une situation cocasse qui a déjà donné lieu à plusieurs concertations, une pétition ainsi que l'improbable élection du Maire de la Nuit. Les nyctophobes en font encore des cauchemars... La pratique ne remonte cependant pas à hier, l'écrivain pour le moins polémique Céline ayant lui-même écrit dans son ignoble pamphlet par ailleurs antisémite 'Bagatelles pour un massacre' que le bistrot n'est rien d'autre « qu'un lieu où le peuple effleure les abracadabrants privilèges de la vinasse ». Comme dit l'adage, on ne peut pas plaire à tout le monde. Si vous souhaitez en savoir plus sur les raisons de la colère des limonadiers du onzième, rendez-vous sur leur page Facebook. Les technophobes devront quant à eux se déplacer. 


City links

Global links