0 J'aime
Epingler

Nüba, nouveau temple des nuits parisiennes

Un club sous les étoiles qui promet du spectacle

1/11
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
2/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
3/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
4/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
5/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
6/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
7/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
8/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
9/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
10/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris
 (Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris)
11/11
Le Nüba / © C. Griffoulières - Time Out Paris

Annoncée depuis plusieurs mois, l'ouverture du Nüba (prononcez « nouba ») sur le toit de la Cité de la mode et du design est enfin officialisée, donnant un nouvel élan à ce lieu déjà investi par le Wanderlust en bas. Derrière ce projet : Lionel Bensemoun et Jean-Marie Tassy, également fondateurs de Calvi On The Rocks, festival électro-rock très prisé des Parisiens qui a lieu tous les ans en Corse début juillet. Le premier a ouvert le club le Baron avec André Saraiva et l'agence La Clique, mais aussi Chez Moune et d'autres hauts lieux de la nuit parisienne. Le second est directeur de l'agence de communication interactive Uzik. On a eu envie d'en savoir plus sur ce nouveau lieu de fête mystérieux et surprenant. Pour lire notre critique du Nüba, cliquez ici. Interview ci-dessous. 

Quel est le concept du Nüba ?
A travers le Nüba, on veut remettre l'hédonisme au goût du jour, le plaisir de faire la fête. On ne voulait pas ouvrir un énième endroit à Paris qui propose des DJ sets linéaires tous les week-ends. L'idée est de créer un lieu déjanté, déglingué, débridé, mais qui reste glamour dans son esprit, comme Calvi On The Rocks. Réinventer la nuit en un bal glamour, exubérant et fou comme elle existe à New York, Londres ou Berlin, mais a disparu à Paris depuis le Palace des années 1980. En fait, on a envie de voir les gens vraiment s'amuser, au lieu de danser dans leur coin en tirant la gueule (rires). On est partis sur l'idée d'un temple du spectacle vivant comme une secte psychédélique, dont nous serions les gourous initiant des disciples, un délire à prendre au second degré bien sûr (rires). Le concept fort du Nüba est de laisser un gros point d'interrogation sur la programmation, les gens doivent nous faire confiance et découvrir sur place le show qui les attend. C'est palpitant, surprenant, excitant car nous misons sur la scénographie de chaque soirée.

Concrètement, comment se dérouleront les soirées ?
L'idée est de créer un temple du spectacle vivant sous toutes ses formes, avec des DJ sets bien sûr,mais aussi des performances, des live, des séances d'hypnose, des diseuses de bonne aventure, plein de surprises ! Chaque soirée sera un show interactif avec le public, qui en sera aussi acteur. A l'intérieur du club, on a travaillé sur un décor intemporel jouant sur trois matériaux : la pierre de lave, le cuivre et le cuir. Le staff du Nüba est maquillé, coiffé et déguisé, et on organise des moments happening avec des masques, des offrandes sous forme de shots et de petits snacks... Pour mettre un peu de folie dans les nuits parisiennes, il faut créer une alchimie de la fête qui doit prendre comme une bonne mayonnaise (rires). Dans dix jours, le restaurant proposera des plats et des tapas à partager suivant une carte qui changera en fonction des soirées et des saisons. Cet espace est un peu séparé du reste du club, avec sa propre salle plus cosy et sa terrasse à l'écart des sound system.

A quoi ressemble votre programmation musicale ?
On veut créer une ambiance clubbing new age, un néo-cabaret délirant. Si tous les arts du spectacle vivant sont à l'honneur, la musique est bien sûr très importante. Deux sound system, l'un extérieur, l'autre intérieur, diffusent des sons radicalement différents qui se télescopent. A l'intérieur, la programmation suit la même ligne artistique que celle du festival Calvi On The Rocks, axée sur les musiques nouvelles (électro, rock, pop...). A l'extérieur, c'est l'antithèse : on passe des musiques d'un autre temps : du vieux jazz, des musiques du monde caribéennes, africaines, asiatiques... une invitation au voyage davantage chill out, une ambiance très détendue. L'entrée est gratuite mais on va privilégier la parité, la mixité... Les gens lookés et souriants auront plus de chance de rentrer que les autres
!

Commentaires

1 comments
Fred N
Fred N

Le meilleur spot à Paris pour passer l'été. DJ's de qualité. Consos un peu chers certes mais l'entrée est gratuite et on paie le cadre et la qualité musicale.