Le meilleur de votre ville

La Friche en cloque à la Goutte d'Or

Ou comment accoucher d'une bonne ambiance


Il était une fois une friche de la mairie de Paris récupérée par une bande d’amis qui devint le lieu dont tout le monde rêva au moins une fois dans sa vie. Une invasion de canapés chinés officiant sur un petit bout de terrain du 18e arrondissement. Samedi soir, la Suède s’est confortablement installée. Au tableau, quelques douceurs suédoises pour 3€ et 1€, ainsi que des pintes de bière à 2€50 et des verres de vin.

A 19h30, une tripotée de garçons apparaissent entre les canapés, traînant des chariots remplis de bières. Une fête se prépare. Quelques minutes plus tard, l’invitée la plus convoitée par les babines de l’assemblée, fait sont entrée en pelouse : la blondinette de cuisinière est là, accompagnée de ses boulettes. Délicieusement faites maison, les boulettes se posent sur une tartine de pain noir tapissée de betteraves et de pommes (Kottbullesmorgas). Pour le sucré, optez pour les Kanelbullar, pains suédois à la cannelle à 1€.

Cette astucieuse conception de « bric et de broc », comprenant canapés Emmaüs, toilettes sac poubelle/copeaux de bois, projection sur toile cirée et une bande d’amis bien motivés, fait d’autant plus briller une Goutte pourtant déjà bien redorée. Chaque semaine depuis le début du mois de juillet, des soirées sont organisées, projections de films et sucreries à l’appui. Le lieu étant un jardin, il se prête parfaitement à la légèreté estivale mais ne peut donc rester qu’un temps. Le dé-friche-ment est prévu en septembre. D’ici là, passez rue Stephenson, vous découvrirez le plus frais des cinémas parisiens, bien détendu de l’écran.


City links

Global links