Le meilleur de votre ville

Le film gratuit du week-end (7)

'La Grève' (1924) de Sergueï Eisenstein

Premier film d'Eisenstein, réalisé à 26 ans, 'La Grève' fait preuve d'une impressionnante maturité. Le réalisateur soviétique y illustre déjà, avec vigueur, ses théories novatrices sur le montage. Ainsi, si l'américain D.W. Griffith, avec 'Naissance d'une nation' (1915) et 'Intolerance' (1916), était apparu comme "l'inventeur du gros plan expressif", c'est à Eisenstein que revient légitimement le titre de "père du montage". Jouant sur la juxtaposition et le rythme de ses plans afin de créer, dans l'esprit du spectateur, des associations d'idées sensibles et de structurer son discours, Eisenstein reste, à près d'un siècle de distance, l'un des grands génies de la narration cinématographique et l'un de ses penseurs les plus profonds - d'une influence décisive sur cet autre immense théoricien du montage que reste Jean-Luc Godard. Moins fameux que son ultra-célèbre 'Cuirassé Potemkine' (sorti l'année suivante), 'La Grève' reste ainsi un film à découvrir, formellement passionnant sous ses airs propagandistes : une vraie leçon de syndicalisme, et plus encore de cinéma.


Film • 'La Grève' (V.O sous-titrée)


City links

Global links