Le meilleur de votre ville

Les meilleurs mangas sont chez Guimet

Le musée projette des animes japonais pour petits et grands


Il y a des jours où l'on aimerait retomber en enfance, juste pour avoir le prétexte de passer ses mercredis après-midis à regarder le nec plus ultra de l'animation japonaise. Le musée Guimet, sous-titré « musée national des Arts asiatiques », a eu l'excellentissime bon goût de programmer un panorama pointu du genre en 9 séances, depuis le fondateur 'Tombeau des lucioles' jusqu'au premier film de Miyazaki, en passant par des œuvres passionnantes de Satoshi Kon ou Mamoru Osoda. Les projections auront lieu durant tout le mois de février, pour la modique somme de 5 euros par séance. Inutile de préciser qu'il faut absolument y emmener ses enfants, au moins pour les voir s'émerveiller devant tant d'imagination, de beauté et d'humanisme. Pour plus de détails, consultez la page de l'Auditorium du musée ici.

Cliquez sur les flèches pour faire défiler les films programmés.

  • 'Le Tombeau des lucioles' d’Isao Takahata, 1989.

  • 'L'île de Giovanni' de Mizuho Nishikubo, 2013.

  • 'Horus, prince du soleil' d’Isao Takahata, 1968.

  • 'Le château de Cagliostro' d’Hayao Miyazaki, 1979.

  • 'Summer Wars' de Mamoru Hosoda, 2010.

  • 'La traversée du temps' de Mamoru Hosoda, 2008.

  • 'Les enfants loups, Ame et Yuki' de Mamoru Hosoda, 2012.

  • 'Lettre à Momo' d’Hiroyuki Okiura, 2013.

  • 'Millenium Actress' de Satoshi Kon, 2001.

'Le Tombeau des lucioles' d’Isao Takahata, 1989.


City links

Global links