Le meilleur de votre ville

Les Oscars sont-ils ringards ?

Oui, un peu


Effectivement, Oscars rime avec ringard - mais aussi avec nanar, caviar, canular, cauchemar, cougar et boulard. Ah, et puis mollard, aussi. Ce qui commence à faire beaucoup. Ceci dit, en France on a les Césars, clairement pires avec leur cérémonie même pas drôle. La question pourrait donc être pliée en quelques lignes, suivant l'assertion (assez évidente) que toutes ces grandes séances d'autocongratulation du monde du spectacle, de toute façon, ça craint.  

Sauf que bon, ça n'empêche pas tout le monde d'en parler, quitte à s'extasier devant n'importe quoi, d'autant que cette édition des Oscars 2014 s'annonce comme une course à trois chevaux, qui a le mérite d'être simple. '12 Years a Slave' de Steve McQueen cumule ainsi neuf nominations, derrière 'Gravity' d'Alfonso Cuarón et 'American Hustle' de David O. Russell (inutilement rebaptisé 'American Bluff' en Français), cités dans pas moins de dix catégories chacun. En revanche, rien pour 'Inside Llewyn Davis' des frères Coen, pas même la meilleure musique - alors qu'un long navet comme 'Lone Ranger' concourt dans deux catégories.  

Mais enfin, le vrai scandale réside avant tout dans la complaisance avec laquelle un film aussi anecdotique et mal fichu qu''American Hustle' de David O. Russell se retrouve monté en épingle à cette occasion. Exactement comme 'Happiness Therapy' en 2013, précédent film du réalisateur, avec les mêmes têtes de gondole (pardon, d'affiche), Bradley Cooper et Jennifer Lawrence, qui a valu un Oscar de la meilleure actrice à cette dernière - devant Emmanuelle Riva ou Jessica Chastain. Pour le dire autrement, entre un McQueen au classicisme impeccable et un Cuarón qui aura traité la 3D comme personne, on se demande bien ce que vient faire un banal film d'arnaque néo-seventies (l'action se déroulant en 1978) comme 'American Hustle'. Sans doute est-ce son côté Instagram qui aura charmé l'académie des Oscars : rappelons que le postmoderne et surestimé 'Argo' avait remporté la récompense du meilleur film l'an passé. Ou comment prendre des vessies pour des lanternes. Sans compter le lobbying frénétique des producteurs. Tout ça pour une histoire de statuettes...  

Voici donc nos souhaits pour les principales récompenses de ces Oscars 2014 (à confirmer le 2 mars prochain) :
 
Meilleur film : '12 Years A Slave' de Steve McQueen
Meilleur réalisateur 
: Alfonso Cuarón pour 'Gravity'
Meilleur acteur 
: Matthew McConaughey dans 'Dallas Buyers Club' de Jean-Marc Vallée
Meilleure actrice 
: Cate Blanchett dans 'Blue Jasmine' de Woody Allen
Meilleur acteur pour un second rôle 
: Jared Leto dans 'Dallas Buyers Club' de Jean-Marc Vallée (ou Michael Fassbender dans '12 years a slave' de Steve McQueen) Meilleure actrice pour un second rôle : Lupita Nyong'o pour 'Twelve Years a Slave' de Steve McQueen (même si ça risque, honteusement, d'être Jennifer Lawrence) Meilleur scénario original : 'Her' de Spike Jonze
Meilleur film en langue étrangère 
: 'La Chasse' de Thomas Vinterberg (ou 'La Grande Bellezza' de Paolo Sorrentino)
Meilleur documentaire 
: 'The Act of Killing' de Joshua Oppenheimer


City links

Global links