Le meilleur de votre ville

Nouveau cinéma et art contemporain

Du 25 février au 2 mars, la Gaîté Lyrique et le Palais de Tokyo accueillent Les Rencontres Internationales, festival d'art et de cinéma

DR


On l'a peut-être trouvée. La cure contre les blockbusters featuring Walt Tom Hanks Disney, Dany Boon le supercondriaque et Godzilla made in la troisième dimension. A mille lieues des Gaumont Champs-Elysées et autres UGC Ciné Cité Halles, la Gaîté Lyrique et le Palais de Tokyo s'associent pour célébrer d'autres expressions cinématographiques, à la lisière de la vidéo et de l'art contemporain. Des expressions qui s'aventurent sur le bas-côté des sentiers battus, à savourer (gratuitement ! youpi) jusqu'au 2 mars à l'occasion d'un cycle de projections réunissant des dizaines d'artistes et de cinéastes qui ont décidé de tourner le dos à la grosse machine industrielle du septième art, en adoptant une approche différente de l'image en mouvement.

Documentaires, travail d'archives, fictions expérimentales, images tirées du web, réalisations multimédia : la programmation foisonnante des Rencontres Internationales a de quoi mettre l'eau à la bouche des inconditionnels de video art et de petites pépites de cinéma indépendant. Ici, les personnages des grands classiques hollywoodiens se battent avec leurs propres aspirations (Broersen et Lukacs) pendant que les films de Sini Pelkki se déguisent en photos et que les habitants de Puerto Berrío, en Colombie,se démènent contre la violence endémique de leur région (Manuel Echavarria). C'est le moment de se laisser porter de projection en projection, de réflexions artistiques en sujets politiques, et de s'asseoir autour de tables rondes pour discuter de ces courants d'art filmique qui évoluent à l'ombre des écrans de musées et des grandes salles. Un festival en forme de débauche de formes, de sujets et d'interrogations, tous plus salutaires les uns que les autres.

Pour toute la programmation, c'est par ici.


City links

Global links