Le meilleur de votre ville

Nymphomaniac - Director's cut

La version inédite et non censurée du film de Lars von Trier, en VOD le 2 octobre chez Potemkine

Si l'on avait largement pu apprécier le 'Nymphomaniac' de Lars von Trier sorti en salles en début d'année, avec son mélange d'inventivité formelle, d'extravagance narrative et d'un humour noir parfois truculent, il faut avouer qu'on restait quand même un peu sur notre faim, sachant qu'il ne s'agissait alors que d'une version censurée, désapprouvée par le réalisateur.


Un temps annoncée par différentes rumeurs pour le dernier Festival de Cannes (histoire d'enterrer officiellement la hache de guerre avec le cinéaste, habituellement encensé par le festival mais déclaré persona non grata depuis ses vannes borderline sur les nazis), cette version non censurée de 'Nymphomaniac' commençait peu à peu à ressembler à une belle Arlésienne. Certains racontaient même que le réalisateur de 'Melancholia' aurait laissé tomber son montage. Mais en fait, non.


Annoncé en VOD pour le 2 octobre, par l'éditeur-distributeur Potemkine (dont on pourrait par ailleurs recommander tout le catalogue), le film, enfin présenté tel que Lars von Trier l'aura voulu, sera visible à cette adresse. Augmentant la durée du premier volume d'une demi-heure, et du second de près d'une heure, cette version devrait manifestement comporter un certain nombre de scènes dont les premiers extraits paraissent pour le moins explicites. De là à dire qu'on en salive d'avance... Un Lars et ça repart !


'Nymphomaniac - Director's cut' • Extrait (V.O)

Critiques

Nymphomaniac - vol. 1

  • Note: 4/5

En découvrant ‘Nymphomaniac’, le premier truc qu’on se dit, c’est que Von Trier est vraiment un type intelligent. Aguichant le badaud avec ses affiches salaces, un titre qui sent le soufre (et pas que) et des rumeurs de tournage orgiaque, le Danois prend en fait un malin plaisir à détourner les attentes... Lire la suite

Nymphomaniac - vol. 2

  • Note: 4/5

Donnez-lui un ange, il en fera un démon. Avec ce deuxième volume de ‘Nymphomaniac’, von Trier poursuit son entreprise de subversion et d’inversion des valeurs, dans une lecture antichrétienne – ou profondément christique, c’est selon – des comportements humains.
Lire la suite


Lire aussi

Depardieu à la Cinémathèque : 50 nuances de Gégé

Une appétissante rétrospective sur le monstre sacré du cinéma français.

L'Etreinte du serpent

  • Note: 5/5

Une sublime dérive sur le fleuve Amazone, dans un noir et blanc envoûtant. 

Rencontre avec Quentin Tarantino autour de son nouveau film, 'Les 8 Salopards'

Le réalisateur touche-à-tout revient pour Time Out sur sa carrière passée.

Les films les plus attendus début 2016

De Quentin Tarantino à Groland en passant par les frères Coen.



City links

Global links