Le meilleur de votre ville

Un plan à trois avec Gaspar Noé ?

L'affiche de son prochain film, 'Love', tout juste dévoilée

Dévoilée hier, l'affiche humide du prochain film de Gaspar Noé, 'Love', se passerait presque de commentaires. Pourtant, si le film n'est pas encore tourné (on en serait à l'étape du casting), ce visuel trilingue fait déjà bien parler. Selon son producteur Vincent Maraval (Wild Bunch) - qui, lui-même, n'a pas toujours sa langue dans sa poche - le successeur d''Enter the Void' « racontera l'histoire d'un garçon, d'une fille... et d'une autre fille », « célèbrera le sexe de manière joyeuse » (on sera donc loin d''Irréversible') et « donnera aux garçons la gaule et aux filles, l'envie de pleurer ». Si le défi inverse - faire bander les filles et pleurer les mecs - paraîtrait plus audacieux, on n'en reste pas moins curieux du prochain trip sensuel du plus français des réalisateurs argentins. D'autant que son affiche nous renvoie gentiment aux grandes heures de la french touch, et au clip suivant, qui passait en boucle sur les chaînes musicales au début des années 2000...

Demon vs Heartbreaker • "You are my high" (2000)

Lire aussi

Depardieu à la Cinémathèque : 50 nuances de Gégé

Une appétissante rétrospective sur le monstre sacré du cinéma français.

L'Etreinte du serpent

  • Note: 5/5

Une sublime dérive sur le fleuve Amazone, dans un noir et blanc envoûtant. 

Rencontre avec Quentin Tarantino autour de son nouveau film, 'Les 8 Salopards'

Le réalisateur touche-à-tout revient pour Time Out sur sa carrière passée.

Les films les plus attendus début 2016

De Quentin Tarantino à Groland en passant par les frères Coen.



Les meilleurs films du moment

Spotlight

  • Note: 5/5

Ou comment un film, traitant d'un sujet grave et sensible, parvient à redonner foi en un monde meilleur.

Legend

  • Note: 4/5

‘Legend’ nous transporte dans les sixties pour évoquer le destin de deux gangsters joué par le même acteur : Tom Hardy.

Anomalisa

  • Note: 4/5

Inédit dans sa forme, interrogateur sur le fond, le nouveau film de Charlie Kaufman est une belle anomalie cinématographique.  

Gaz de France

  • Note: 4/5

Philippe Katerine, président de la République… Vous en rêviez ? Benoît Forgeard l’a fait. L’un des films les plus inattendus et décalés de ce début d’année.

Carol

  • Note: 4/5
  • notre sélection

Un charmant 'Madmen Bovary' lesbien, signé Todd Haynes et magnifiquement porté par Cate Blanchett et Rooney Mara.

L'Etreinte du serpent

  • Note: 5/5

Une sublime dérive sur le fleuve Amazone, hallucination hypnotique et contemplative aux confins de la folie, dans un noir et blanc envoûtant.

Mistress America

  • Note: 4/5

Une comédie newyorkaise enlevée, cynique, tordante et touchante, par le tandem de ‘Frances Ha’, Noah Baumbach et Greta Gerwig.

Les 8 Salopards

  • Note: 4/5

Double huis-clos entre Agatha Christie, 'The Thing' et un shoot'em-up, le nouveau western de Quentin Tarantino ressemble à... du Tarantino.

Tangerine

  • Note: 4/5

24h avec une prostituée transexuelle de Los Angeles, pour un film émouvant, transcrivant avec humour une réalité sociale violente et des conditions d’existence difficiles.

Au-delà des montagnes

  • Note: 5/5

Fresque mélancolique et inquiète, le nouveau Jia Zhang-ke clôt l'année comme l’un de ses meilleurs films.

Joy

  • Note: 4/5

Un biopic barré et loufoque, brillamment féministe, avec une Jennifer Lawrence qui crève l'écran.

The Big Short : le casse du siècle

  • Note: 4/5

Un casting renversant (Bale, Gosling, Carell, Pitt) pour une comédie sarcastique sur les escrocs de la finance 2.0.

Star Wars : le réveil de la force

  • Note: 5/5

Notre critique du nouveau 'Star Wars', garantie sans spoiler !

La Chambre interdite

  • Note: 4/5

Nouveau long métrage surréaliste, drôle et fabuleux de Guy Maddin, 'La Chambre interdite' mérite plus que le détour.

City links

Global links