Alex Gopher + Kid Loco + Breton

Clubbing
Recommandé
0 J'aime
Epingler
Alex Gopher + Kid Loco + Breton

Le Frenchie Alex Gopher prendra la suite aux platines. Enfant du disco, de la dance music et la new-wave et le hip-hop, Alex n'a pas renié la musique de sa génération, il l'a transfromée en électro-disco vitaminée. Il collabore avec Etienne de Crécy et Air (avec qui il a monté son premier groupe de lycée pour l'anecdote). Son premier album sorti en 1999 'You, My Baby and I', combine house et funk, tandis que le second, autobaptisé 'Alex Gopher', est davantage électro-pop.
Un doyen de la cuture musicale alternative touche-à-tout sera de la partie : Kid Loco. Créateur du label Bondage Records en 1982 - oui ça date un peu - il produit les Béruriers Noirs, Sergent Garcia, le rock à la française, avant de se lancer dans le trip hop en vogue à cette époque, avec 'Blue Project' en 1996, influencé par Dj Shadow et le Velvet Underground. Toujours à la pointe des mouvements musicaux, il sort 'A grand love Story' un an plus, tard, aux frémissements de la vague électro-rock French Touch. Cet étonnant multi-instrumentiste, DJ et producteur est aussi un remixeur plébiscité par Pulp et d'autres. Suivront des albums de sa patte, comme 'Kill YOur Darlings' un rock lent, vénéneux et déjanté. Sept ans seront nécessaires pour composer l'étrange 'Party Animals & Disco Biscuits'. Entre-temps, il s'est consacré à la bande originale du film 'The Graffiti Artist' de James Bolton (2004), et a co-écrit une reprise de "Je suis venu te dire que je m'en vais" de Gainsbourg, avec Jarvis Cocker du groupe Pulp, parue sur la compilation 'Monsieur Gainsbourg revisited'.
Breton est un groupe londonien dont le patronyme fait référence au créateur du surréalisme. Il mêle une electronica solennelle et hypnotique à du hip-hop, de l’avant-pop ou du post-dubstep. Depuis leur antre BretonLABS, située dans le sud-est de Londres, le groupe sample guitares, basse, synthés, percussions et sons électros. Après trois EPs sortis en éditions choyées et limitées, les garçons signent chez le prestigieux label de Brighton, Fatcat (Animal Collective, Sigur Ros, Mum...), et enregistrent dans le studio de Sigur Ros en Islande leur premier album 'Other People’s Problems' sorti en février dernier. Rien de surréaliste toutefois dans la musique de ce groupe touche-à-tout (un peu trop sans doute), lorgnant vers le trip-hop autant que le post punk, en passant par l’électro. Intéressant, mais parfois à la limite du pompeux. 

Par Camille Griffoulières