Je hais les dimanches

0 J'aime
Epingler
Je hais les dimanches

Points positifs des années 2000 : le Nokia 3310, la trilogie du samedi, la victoire de l'équipe de France à l'Euro, 'Scary Movie' et les gros mots chez Difool (qui existent encore d'ailleurs, c'est bien triste). Points négatifs : tout le reste des années 2000. Les chaussures compensées, Loana, les gros mots chez Difool, le Nokia n-gage ou encore la chanson "L'Agitateur" de Jean-Pascal. Mais il paraîtrait qu'une bande d'irréductibles fêtards nommés Les Ginettes Armées organisaient déjà à l'époque les "Je hais les dimanches" à la Flèche d'Or et au Divan du Monde. Bonne nouvelle pour 2016, les Ginettes accompagnées d'Eric Labbé ressortent le thé dansant dominical du placard pour les « Je hais les dimanches » à La Folie avec une programmation plus rocambolesque que Christophe Rocancourt himself : Secret Value Orchestra en live, Haydar Hamdi, Corrine, Eric Labbé, Markus Chaak et Yoyo De La Tour. De quoi danser comme en 2000, non ? Vous pourrez vous délecter du documentaire de Jacques 'A la recherche du Vortex' que vous n'avez pas envie de rater, croyez-nous. Une petite tombola vous permettra aussi de trouver un cadeau pour la Saint-Valentin sans dépenser un sou. Pas bête la bête.

Par Malick Gueye

Publié :

LiveReviews|0
1 person listening