Le meilleur de votre ville

Des bébés pigeons, des vrais !

Un truc pas mignon du tout


Avez-vous déjà vu des bébés pigeons ? Sans doute pas, car le pigeon est un oiseau nidicole, ce qui ne veut pas dire qu'il vit chez Nicole, mais qu'il ne quitte jamais son nid avant d'être adulte (ce qui prend environ trois semaines). La meilleure façon de voir un pigeonneau reste donc d'héberger un couple de pigeons dans une jardinière accrochée à votre fenêtre, ce qui arrive à certains Parisiens, dont votre serviteur. Désireux de laisser faire la nature, et aussi un peu curieux de voir ça, l'auteur de ces lignes n'a pas chassé les bestioles, des pigeons ramier, une espèce plus commune dans les bois et par conséquent d'allure un peu plus noble.

Une fois pondus, les œufs sont couvés entre quinze et vingt jours par les parents, ensuite éclosent d'atroces petites créatures jaunâtres au poil hésitant, plus proches du dodo que du pigeon. On connaît cette loi universelle qui dit que les petits animaux sont mignons, voici l'exception. De tout le règne animal, le bébé pigeon est l'un des seuls à provoquer de la répulsion chez l'homme. Le chat peur dormir sur ses deux oreilles, ce n'est pas demain que des vidéos de pigeons vont envahir le Net. Mais très vite, les pigeonneaux changent. Nourris à la becquée, ils engraissent dans des proportions hallucinantes, à tel point qu'on les croirait gonflés à l'hélium comme un paquet de chips. A l'adolescence (15 jours environ), seule leur petite tête ingrate dépasse de leur corps, comme la cerise sur un baba au rhum.

C'est à ce moment que les parents quittent le nid pour s'installer dans un petit studio en ville, laissant le dupleix aux enfants, qui ne vont pas tarder à voler de leurs propres ailes eux aussi. Petit détail amusant, les pigeonneaux vivent au milieu de leurs fientes, le nid se transformant rapidement en toilettes publiques. Ça ne les incommode visiblement pas plus que ça, peut-être même y prennent-ils un malin plaisir. Surtout, quand il quitte son nid définitivement, le pigeonneau ne fait pas d'état de sortie des lieux. Ne comptez pas sur lui pour mettre un coup d'éponge ou vous remercier avec une bonne bouteille de Romanée-Conti. Le pigeonneau part et ne se retourne pas. Mais qui sait ? Dans quelques mois, vous l'apercevrez peut-être en train d'aller travailler, alors vous le suivrez quelques mètres, vous l'épierez du coin de l'œil sans aller lui parler, empli d'émotion. Vous serez fiers.

>>> Cliquez sur la flèche pour faire défiler les photos.

  • © EC / TOP

  • © EC / TOP

  • © EC / TOP

  • © EC / TOP

  • © EC / TOP

  • © EC / TOP

© EC / TOP



City links

Global links